Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Roland - Algrange d'hier et d'aujourd'hui

Centenaire du Cercle Saint Louis d'Algrange, en 2009

11 Mars 2015, 09:40am

Publié par R.S.

Centenaire du Cercle Saint Louis d'Algrange, en 2009

Le 30 août 2009 fut célébré le centenaire de l'Association du CERCLE SAINT LOUIS  

A cette occasion Monsieur Patrick PERON Maire de la commune a fait l'allocution suivante: "Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs. C’est avec un grand plaisir que je me trouve parmi vous pour fêter un anniversaire peu courant, surtout parlant d’une association dont la durée de vie dépend de l’engagement de nombreux bénévoles. 100 ans d’existence pour le cercle Saint Louis, c’est plus qu’une vie humaine, à de rares exceptions près. Notre commune d’Algrange a cette particularité de compter dans sa population des femmes et des hommes dévoués et passionnés qui ont œuvré sans relâche à faire vivre leurs associations et ce, quelque soit le rôle qu’elle joue dans la vie municipale. Algrange a aussi la particularité d’avoir vu naître 2 associations il y a 1 siècle, en 1909. En effet, j’ai eu l’honneur de m’exprimer, comme ici, devant un parterre de personnalités pour commémorer les 100 ans de l’école ménagère Saint Vincent de Paul, devenue aujourd’hui un lycée professionnel dont les formations dispensées attirent de nombreux jeunes venant de toutes les régions de France. Comme il était fréquent au siècle dernier, l’église catholique s’impliquait dans de nombreuses activités. La vie sociale était investie pour offrir des formations, l’école des sœurs en était la preuve, la vie culturelle et sportive également, le cercle saint Louis en témoigne, mais aussi la santé. Certaines personnes doivent se souvenir de l’implication des sœurs dans les hôpitaux. C’est donc ainsi que s’est créé le cercle saint Louis en 1909, sous l’égide du saint patron Louis de Gonzague, moine jésuite décédé à l’âge de 23 ans en soignant des lépreux. Cette association était destinée aux jeunes catholiques pour leur permettre de pratiquer la musique et le sport. Pour des natifs d’Algrange, en tout cas de ma génération, le cercle saint Louis fait partie de notre mémoire collective. Nous avons toujours connu cette batterie fanfare faire résonner trompettes, cors et tambours dans les rues de notre cité. Pour quelques uns, dans leurs souvenirs sont inscrits les leçons de gymnastique que nous prenions dans cette salle. C’est l’occasion pour moi de rappeler le rôle et l’implication d’une figure du cercle, je veux parler de Monsieur FRANTZ Nicolas, que beaucoup connaissent sous le surnom de NATALE. En effet, il a consacré plus de 44 ans de sa vie au cercle saint Louis. C’est considérable et surtout extrêmement rare de nos jours. Bien entendu, à travers sa mémoire, nous voulons honorer toutes celles et ceux qui l’ont accompagné dans cette période pour que vive le cercle qui comptait plus de 80 musiciens portant les couleurs de l’association à travers les défilés de la région. Nous pouvons dire que le cercle Saint Louis a fait connaître la ville d’Algrange au delà du canton. Cet aspect seul suffirait à la municipalité pour témoigner de sa gratitude mais ce n’est qu’un des éléments de l’implication locale du cercle. A cet instant, je voudrais insister sur la reconnaissance et le respect que vous témoigne l’ensemble du conseil municipal. C’est l’occasion pour moi de vous dire, avec solennité, combien les élus apprécient votre attachement à votre ville, combien ils apprécient votre dévouement à les accompagner dans toutes les cérémonies officielles. Que serait Algrange sans votre présence ? Je ne donnerai qu’un exemple mais qui illustre parfaitement mes propos, le dernier défilé du 14 juillet sous des trombes d’eau. Et pourtant, vous étiez là bravant la pluie pour faire vivre cet événement historique. Voilà le cercle saint Louis, toujours présent lorsque la municipalité le sollicite. Avant de conclure, je veux à mon tour rappeler à notre mémoire les disparus du cercle et en premier, M.Thiriet qui l’a présidé plusieurs décennies. Si cette association est encore présente, c’est à des personnes comme M.Thiriet que nous le devons. Je sais que la succession n’est jamais facile pourtant M. Gusatto Livio a repris le flambeau et je ne doute pas de son dévouement. Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs, j’ai effectué un mandat d’adjoint de 1995 à 2001 et me voilà maire depuis mars 2008, et toujours, j’ai su que la municipalité pouvait compter sur vous. M. Le président, comme la reconnaissance est une chose, l’aide en est une autre. Sachez que vous trouverez auprès du maire, de Madame Carmen Noirez chargée de la vie associative de notre commune, mais aussi auprès de l’ensemble des élus, des oreilles qui sauront vous écouter et surtout vous soutenir dans vos initiatives et répondre à vos besoins. A l’occasion de cet anniversaire, peu commun des 100 ans du cercle saint Louis, je voudrais conclure par ces paroles simples mais sincères, MERCI à vous tous d’être présents à nos côtés dans tous les aspects de la vie officielle et culturelle de la ville d’Algrange. Après ce premier siècle que souhaiter d’autre sinon encore une très longue vie au cercle saint Louis. Merci à tous ! "

Historique:
Les premiers statuts de cette association furent approuvés le 4 mai 1910 par Monseigneur l'Evêque de Metz, Willibrord BENTZLER. Le Cercle Saint Louis fut déjà mentionné dans les archives en tant que Katholiquen Jünglingsverein (Cercle des jeunes gens catholiques) le 23 avril 1911.
(Peu de documents avant 1918 concernant cette société...)
Centenaire du Cercle Saint Louis d'Algrange, en 2009
Après l'armistice, sous l'administration de l'abbé SCHANG (Etienne-Marie-Alphonse) de 1918 à 1937, de nombreuses associations et groupements prirent naissance à Algrange. En 1919, grâce au soutien financier de ses sœurs il acheta le café " La Croix d'Or " et une grande salle y attenant. Ce local devint le lieu de rencontre des jeunes et, pendant un certain temps, il y fut servi que des boissons non alcoolisées afin de repêcher les alcooliques. La Croix d'Or accueillait des groupements divers tels que: Cercles d'Etudes, Chorales de l'église, Groupe théâtral, Fanfares..
Les nouveaux statuts de l'Association du Cercle des jeunes gens catholiques Saint Louis d'Algrange furent approuvés le 29 septembre 1929 lors d'une réunion tenue à la maison d'oeuvre, 16 rue de la Gare. Cette société était soumise à l'autorité épiscopale et affiliée à la fédération du diocèse des œuvres et jeunesses, ainsi qu'à la fédération gymnastique et sportive des patronages de France. Son but était de favoriser l'esprit religieux, les bonnes mœurs, d'organiser des cercles d'études, de former des sections de gymnastique, de musique, de théâtre ainsi qu'une section de préparation militaire. Tous les membres étaient des français. Le Président était Valentin WEHR, ajusteur à la S.M.K. et le Vice-Président, Jean KELLENHOFEN    
Le Cercle Saint Louis qui comprenait une fanfare (La Clique) et un club de gymnastique avait pour but:
- D'entretenir et de favoriser l'esprit religieux et les bonnes mœurs parmi ses membres,
- De les instruire et de les éclairer sur les questions d'ordre religieuses et sociales, sur leurs droits et leurs devoirs,
- De cultiver entre eux une vraie fraternité chrétienne et de leur procurer des distractions honnêtes.    
Les 20 premières années sont un peu floues sur le fonctionnement, je fais un peu mon enquête avant de continuer
Les 20 premières années étant un peu floues sur le fonctionnement, je vais faire des recherches avant de continuer

  A SUIVRE.............

Commenter cet article