Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Roland - Algrange d'hier et d'aujourd'hui

Accidents mortels dans les mines de fer d'Algrange

3 Janvier 2017, 08:30am

Publié par R.S.

Les mines de fer algrangeoises dont les 4 plus connues sont: Burbach - La Paix (ou sainte-Barbe) - Angevillers - Rochonvillers mais aussi les autres puits sur les versants de la vallée ont fait de nombreuses victimes au cours des décennies......
Au fur et à mesure de mes recherches historiques dans les archives départementales, minières ou autres sur Algrange, j'ai collecté des accidents mortels dans les mines algrangeoises, que j'ai noté sur cette page pour ne pas les oublier.....
Au fur et à mesure de mes recherches, d'autres noms pourront être rajoutés...

 

Accidents mortels dans les mines de fer d'Algrange

- M. BOCK François, (27 avril 1887) Mineur, 22 ans, tué par une explosion à la mine Wilhelm.  Un autre mineur, M. Frédéric HIEF, âgé de 27 ans a été grièvement brûlé par le feu de la poudre..

Accidents mortels dans les mines de fer d'Algrange
- M. LEUTES Nicolas, (1er mai 1901) Mineur, 4 enfants, tué par un effondrement. A la mine Witten
- M. WOLTER Jacques, (28 décembre 1901) Mineur, 32 ans et quatre enfants, tué par un bloc de minerai qui s'est détaché de la galerie. A la mine d'Angevillers (Röchling)
- M. AUDRI Théodore, (20 mai 1903) Mineur, 26 ans, tué par un bloc de minerai qui s'est détaché de la galerie. Décédé à l'hôpital dans d'horribles souffrances.
- M. MARTIN Pierre (11 juillet 1903) Mineur tué par un bloc de minerai dans la concession de la Burbach.
- M. BERTHOLDO Antonio (septembre 1903) Mineur tué par un bloc de minerai à la minr Roechling
- M. BEY Frédéric, (23 décembre 1903), Mineur, plusieurs enfants, tué suite à un éboulement dans la galerie. A la mine Moltke (sainte Barbe)
- M. RAPP Guillaume, (29 septembre 1904) Mineur, six enfants, tué par un bloc de minerai qui s'est détaché du parement. A la mine d'Angevillers (Röchling)
- M. K.... Jean, (18 décembre 1904) Mineur, 3 enfants, décédé suite à empoisonnement du sang suite à une blessure non soignée. A la mine Stumm
- M. SCHMIDT J., (22 juin 1905) Charretier victime d'un grave accident, a succombé à l'hôpital pendant l'opération. A la mine Burbach
- M. JACOB, (22 août 1905) Ouvrier tué par un bloc de minerai qui s'est détaché du plafond de la galerie. A la mine Burbach
- M. REGNIER Pierre, (19 avril 1907) Mineur, 45 ans et cinq enfants, tué en voulant enlever une chandelle, le bloc soutenu par celle-ci se rompit et vint s'abattre sur le mineur. A la mine Moltke (sainte-Barbe)
- M. CORGIA Bernard, (11 mars 1909) Mineur, 2 enfants, tué par une poutre de soutènement. A la mine Pensbrunnen 2
- M. FAUST Adophe, (10 novembre 1909) Manœuvre tué par un bloc de minerai. A la mine Pennsbronn
- M. ESCHEN Guillaume, (24 août 1910) Mineur tué suite à un éboulement. A la mine Moltke (sainte Barbe)
- M. ROSSI Arthur, (septembre 1910) Valet d'écurie à la mine Roechling, 18 ans, crâne fracturé par le sabot d'un cheval tombé sur lui
- M. BIER François, (19 septembre 1911) Mineur, 26 ans, tué suite à éboulement. A la mine Roechling
- M. KIEFFER Nicolas, (22 avril 1913) Mineur, 40 ans, tué suite à un éboulement. A la mine Moltke (sainte Barbe)
- M. SCHLAUDERAFF (11 novembre 1913) Mineur, 2 enfants, écrasé en retournant un wagon. A la mine Moltke (sainte Barbe) A

 

Accidents mortels dans les mines de fer d'Algrange Accidents mortels dans les mines de fer d'Algrange
Accidents mortels dans les mines de fer d'Algrange Accidents mortels dans les mines de fer d'Algrange
Accidents mortels dans les mines de fer d'Algrange Accidents mortels dans les mines de fer d'Algrange
Accidents mortels dans les mines de fer d'Algrange Accidents mortels dans les mines de fer d'Algrange
Accidents mortels dans les mines de fer d'Algrange
Accidents mortels dans les mines de fer d'Algrange Accidents mortels dans les mines de fer d'Algrange
Accidents mortels dans les mines de fer d'Algrange Accidents mortels dans les mines de fer d'Algrange
Accidents mortels dans les mines de fer d'Algrange Accidents mortels dans les mines de fer d'Algrange
- M. AUER Aloïs, (3 janvier 1919) tué par un éboulement ou l'explosion lors de la plus grande catastrophe minière à Algrange à la mine de Rochonvillers
- M. BECKER Wilhelm, (3 janvier 1919) tué par un éboulement ou l'explosion lors de la plus grande catastrophe minière à Algrange à la mine de Rochonvillers
- M. BEST Louis, (3 janvier 1919) tué par un éboulement ou l'explosion lors de la plus grande catastrophe minière à Algrange à la mine de Rochonvillers
- M. DELLION Nicolas, (3 janvier 1919) tué par un éboulement ou l'explosion lors de la plus grande catastrophe minière à Algrange à la mine de Rochonvillers
- M. DIEDRICHS Léonard, (3 janvier 1919) tué par un éboulement ou l'explosion lors de la plus grande catastrophe minière à Algrange à la mine de Rochonvillers
- M. DUGON Johann, (3 janvier 1919) tué par un éboulement ou l'explosion lors de la plus grande catastrophe minière à Algrange à la mine de Rochonvillers
- M. EBERHARD Wilhelm, (3 janvier 1919) tué par un éboulement ou l'explosion lors de la plus grande catastrophe minière à Algrange à la mine de Rochonvillers
- M. GERHEIM Karl, (3 janvier 1919) tué par un éboulement ou l'explosion lors de la plus grande catastrophe minière à Algrange à la mine de Rochonvillers
- M. GIERMANN Heinrich, (3 janvier 1919) tué par un éboulement ou l'explosion lors de la plus grande catastrophe minière à Algrange à la mine de Rochonvillers
- M. GÖBEL Peter, (3 janvier 1919) tué par un éboulement ou l'explosion lors de la plus grande catastrophe minière à Algrange à la mine de Rochonvillers
- M. GRANDJEAN Johann, (3 janvier 1919) tué par un éboulement ou l'explosion lors de la plus grande catastrophe minière à Algrange à la mine de Rochonvillers
- M. KREBER Peter, (3 janvier 1919) tué par un éboulement ou l'explosion lors de la plus grande catastrophe minière à Algrange à la mine de Rochonvillers
- M. KRETTNICH Andréas, (3 janvier 1919) tué par un éboulement ou l'explosion lors de la plus grande catastrophe minière à Algrange à la mine de Rochonvillers
- M. LAUER Johann Peter, (3 janvier 1919) tué par un éboulement ou l'explosion lors de la plus grande catastrophe minière à Algrange à la mine de Rochonvillers
- MAYER Mathias, (3 janvier 1919) tué par un éboulement ou l'explosion lors de la plus grande catastrophe minière à Algrange à la mine de Rochonvillers
- M. MENAPACE Ludwig, (3 janvier 1919) tué par un éboulement ou l'explosion lors de la plus grande catastrophe minière à Algrange à la mine de Rochonvillers
- M. OTTENBERG Friedrich, (3 janvier 1919) tué par un éboulement ou l'explosion lors de la plus grande catastrophe minière à Algrange à la mine de Rochonvillers
- M. PHILIPPE Nicolas, (3 janvier 1919) tué par un éboulement ou l'explosion lors de la plus grande catastrophe minière à Algrange à la mine de Rochonvillers
- M. SCHMIDT Karl, (3 janvier 1919) tué par un éboulement ou l'explosion lors de la plus grande catastrophe minière à Algrange à la mine de Rochonvillers
- M. SCHMITZ Heinrich, (3 janvier 1919) tué par un éboulement ou l'explosion lors de la plus grande catastrophe minière à Algrange à la mine de Rochonvillers
- M. SCHNEIDER Peter, (3 janvier 1919) tué par un éboulement ou l'explosion lors de la plus grande catastrophe minière à Algrange à la mine de Rochonvillers
- M. SCHWEITZER Nicolas, (3 janvier 1919) tué par un éboulement ou l'explosion lors de la plus grande catastrophe minière à Algrange à la mine de Rochonvillers
- M. VOIGT Karl, (3 janvier 1919) tué par un éboulement ou l'explosion lors de la plus grande catastrophe minière à Algrange à la mine de Rochonvillers
- M. WIESHAUPT Karl (3 janvier 1919) tués par un éboulement ou l'explosion lors de la plus grande catastrophe minière à Algrange à la mine de Rochonvillers
- M. HOLZEMER Mathias (11 janvier 1919) tué par la chute d'un étançon lors de la recherche des corps de la catastrophe du 3 janvier à la mine de Rochonvillers

 

Accidents mortels dans les mines de fer d'Algrange
Accidents mortels dans les mines de fer d'Algrange Accidents mortels dans les mines de fer d'Algrange
- M. HEINTZ Nicolas (23 décembre 1921) Rouleur (56 ans), était occupé avec le piqueur Charles ROLLES, après avoir sondé le toit et déblayé un coup de mine tiré la veille, les deux hommes voulaient faire tomber, par un nouveau coup de mine; un bloc douteux et celui-ci fut atteint par un morceau de ce bloc. Il mourut en cours de transfert vers l'hôpital. A la mine sainte-Barbe
- M. QUERINY Jean (22 juillet 1923) Manœuvre (31 ans), père de 2 enfants. Employé à la mine Guillaume, il été entrain de conduire une berline de minerai lorsqu'un bloc de minerai de 300 kilos se détacha, le renversant contre la berline. Il succomba quelques instants après. Mine d'Angevillers
- M. LEHMANN Joseph (30 mars 1924) Manœuvre, 2 enfants. Il était entrain de dégager un emplacement pour mettre une poutrelle dans la galerie lorsqu'un bloc de minerai se détacha du toit et lui sectionna le bras droit. Il rendit son dernier soupir quelques heures après son arrivée à l'hôpital. A la mine d'Angevillers
- M. KLEIN Léon (4 mai 1924) Machiniste (28 ans) 1 enfant. Conduisant une locomotive vers le dépôt et arrivé sur le carreau de la mine, il voulut approcher sa machine de la prise d'eau pour faire son plein. Il fit une fausse manœuvre et vint se frapper la nuque contre le pont, qui le renvoya sur la chaudière, provoquant ainsi le broiement du crâne. A la mine Burbach
- M. BERNARDINELLO (25 novembre 1924) Mineur, 32 ans, 2 enfants. Voulant décoller un bloc douteux du toit, celui-ci s'écrasa sur le mineur, l'écrasant dans une bouillie informe. A la mine d'Angevillers
- M. ATZ François (15 avril 1925) 23 ans. Après avoir préparé deux coups de mine et y avoir mis le feu, le mineur entendit une faible détonation et, croyant à un raté, revint sur le chantier. Au même moment une explosion se produisit, le tuant sur le coup. A la mine d'Angevillers, au puits Armand. M. Antonio MASIERI, qui se trouvait à ses côtés, a lui-même été légèrement blessé
L'Express de Mulhouse du 17 avril 1925

L'Express de Mulhouse du 17 avril 1925

- M. BIZZOCCHI Paolo (22 octobre 1925) Mineur, écrasé par un placage à la mine de Burbach.

- M. WICHE François, (1926) Rouleur, né le 4 décembre 1885), mineur tué par un éboulement et retrouvé le 30 août 1926 (6 à 7 mois plus tard) dans une galerie de la mine d'Angevillers.

L'Express de Mulhouse du 3 septembre 1926

L'Express de Mulhouse du 3 septembre 1926

- M. SCHULLER Jacques (10 janvier 1927) Boiseur originaire d'Algrange qui posait des étais dans une mine de Marange fut broyé par un bloc de minerai. Il laisse une veuve et deux orphelins

L'Express de Mulhouse du 14 janvier 1927

L'Express de Mulhouse du 14 janvier 1927

- M. SCHNEIDER (13 février 1927) Mineur tué par un éboulement. Un de ses camarades M. PRENETTA fut blessé au bras gauche et deux autres manœuvres d'origine polonaise M. FILLIPPOW a eu le crâne fracturé et M. WARZASCHA a été blessé au thorax suite à une explosion retardée dans la mine sainte Barbe.

L'Humanité et la Dépêche du 14 février 1927L'Humanité et la Dépêche du 14 février 1927

L'Humanité et la Dépêche du 14 février 1927

- M. GATH Armand (19 novembre 1928) Mineur tué par la chute d'un bloc à la mine sainte Barbe
- M. SCAPIN Victor (1er juin 1929) Mineur tué par la chute de minerai, à la mine sainte Barbe.
Le Populaire du 2 juin 1929

Le Populaire du 2 juin 1929

- M. SCHIEBEL Jean-Philippe (24 juin 1929) En se rendant au chantier à la mine d'Angevillers où il devait prendre son travail, il a eu le crâne et les jambes broyés par la chute d'un bloc de minerai. Il est décédé une heure après son transfert à l'hôpital.

Le Populaire du 2 juillet 1929

Le Populaire du 2 juillet 1929

- M. BOROWSKI Nicodème (15 août 1933) 2 enfants. Le mineur fut surpris par un éboulement. La colonne vertébrale brisée et le bassin broyé, il mourut à l'hôpital. A la mine Burbach
- M. DECKER Jean (16 mars 1935) 
- M. CHERON Nicolas (12 décembre 1936) Mineur tombé sur la voie et écrasé par les wagonnets de minerai à la mine d'Angevillers (2 bras et 2 jambes arrachés)
- M. STEINMETZ François (6 janvier 1938) Électricien, 25 ans, 1 enfant. Il fut renversé par une locomotive, le tuant sur le coup. A la mine d'Angevillers
- M. LEDIG Louis (1938) Chef-porion, tombé du wagonnet de transport à la mine sainte Barbe
- M. FILIPPI Célestin (3 novembre 1938) Mineur, 35 ans, 3 enfants. A la mine d'Angevillers
- M. WARSWIAK Jean (3 novembre 1938) Mineur, 2 enfants. A la mine d'Angevillers
- M. STAWAZINSKI Pierre (3 novembre 1938) Mineur, 36 ans, 4 enfants. Décédé à l'hôpital peu après son transport A la mine d'Angevillers
- M. REIFFERS Pierre (14 septembre 1944) Chef électricien à la mine de Rochonvillers, foudroyé dans un relais électrique à Metzange (l'accident a eu lieu quand un avion allemand a été abattu et qu'il soit tombé sur les lignes électriques faisant un coup d'arc à l'intérieur)
- M. SEBBEN Angelo (17 janvier 1952) Mineur, blessé mortellement dans le chantier 5, tertiaire 5, secondaire 9 - Traçage chargement à main, par un bloc détaché du toit alors qu'il nettoyait la rigole d'une recoupe (mis en confiance par le bon aspect du toit, il n'avait pas cru devoir sonder) à la mine sainte-Barbe.
- M. NAWROT Pierre (7 juin 1952) Mineur, tué par une masse de minerai qui s'est détachée du plafond pour s'écraser sur 3 mineurs à la mine sainte Barbe
- MRYCZEK Joseph (7 juin 1952) Mineur, tué par une masse de minerai qui s'est détachée du plafond pour s'écraser sur 3 mineurs à la mine sainte Barbe
- M. DÖRR Guillaume Stanislas (12 juin 1952) Chargeur. 24 ans. Blessé entre 18H et 19H le 7 juin dans le chantier 1, tertiaire 7, dépilages, par un placage décollé du toit. Ce placage que le mineur a voulu purger, était beaucoup plus gros qu'il ne l'avait supposé et l'a surpris à un emplacement où il se croyait en sécurité avec ses deux aides à la mine sainte Barbe. Transporté à l'hôpital, il se maria avant de décéder
Journaux " Ce Soir " ou " Aurore " du 10 et 14 juin 1952Journaux " Ce Soir " ou " Aurore " du 10 et 14 juin 1952
Journaux " Ce Soir " ou " Aurore " du 10 et 14 juin 1952Journaux " Ce Soir " ou " Aurore " du 10 et 14 juin 1952

Journaux " Ce Soir " ou " Aurore " du 10 et 14 juin 1952

- M. HLADIN Vincent (4 juillet 1952) Chargeur. Blessé mortellement à 12H45 dans la tertiaire 1a, galerie 1, à la suite de l'explosion d'une boite de détonateurs, un morceau de mèche allumée avait été jeté involontairement sur cette boite.
- M. KLABA Thomas (28 octobre 1952) Mineur. Blessé mortellement à 18H, dans le chantier 4, tertiaire 7, secondaire 6 par un bloc détaché du toit. Il a voulu nettoyer seul le front de taille et  a été atteint par un bloc, dégagé par le tir mais qui ne s'était pas encore détaché du toit.

- M. FERRARI Arthur (20 juin 1953) Mineur, 42 ans, père de 4 enfants. Écrasé par un bloc de marne à la mine Burbach alors qu'il sondait et purgé un chantier accompagné de son frère Marcel. Son frère qui l'éclairait fut atteint à la tête et au thorax lui occasionnant une ITP de 15 jours

Décès et obsèques d'Arthur Ferrari en 1953Décès et obsèques d'Arthur Ferrari en 1953

Décès et obsèques d'Arthur Ferrari en 1953

- M. WISZINSKI Joseph (16 novembre 1954) (Français) né le 14 mars 1902 Un tir n'a pas explosé (pas attendu 1h) le coup est parti tuant 2 mineurs
- M. CZCZUMANN Jarzy (16 novembre 1954) (Polonais) né le 25 novembre 1926. Un tir n'a pas explosé (pas attendu 1h) le coup est parti tuant 2 mineurs.
- M. SIMONATO Max (23 mai 1956) Manœuvre. Le 7 mai 1956, fracture du crâne par un morceau de minerai tombé de l'une des trappes placées sous les accumulateurs.
- M. MARINELLI Esino (4 décembre 1956) 45 ans, veuf, conducteur de loco. Conduisant une loco à cabine tirant une rame de 39 wagonnets chargés. Il passait à proximité de 2 wagonnets qui avaient déraillés et s'est penché probablement hors du gabarit de la loco et a été décapité et son corps tombant sur la voie a été broyé par la loco et les wagons de la rame qu'il conduisait.
- M. URBANI Delvido (14 août 1957) Marié et père de 3 enfants conduisant une loco, s'est penché hors du gabarit de sa machine au moment où il croisait une autre loco en stationnement sur une autre voie. Projeté à l'extérieur, il fut coincé entre les 2 machines et tomba. Relevé par un témoin, il avait déjà cessé de vivre
- M. LETZELTER Alfred (23 août 1958) Pompiste au fond, marié et 3 enfants, se rendant à son chantier, assis sur un bâti arrière d'un loco-tracteur, est tombé sur la voie à la suite d'un arrêt brusque, car mal engagé sur un aiguillage. Il fut écrasé par une seconde machine.
- M. HAUTTER Alfred (16 avril 1960) Chef de roulage (55 ans) Décédé
- M. WITTMANN René (janvier 1961) Accident mortel à la mine d'Angevillers
- M. FERRARI Auguste (24 février 1962) Chef mineur, écrasé par un placage à la mine de Rochonvillers
Décès et obsèques d'Auguste Ferrari en 1962Décès et obsèques d'Auguste Ferrari en 1962
Décès et obsèques d'Auguste Ferrari en 1962Décès et obsèques d'Auguste Ferrari en 1962

Décès et obsèques d'Auguste Ferrari en 1962

- M. HAUTTER Alfred (septembre 1963) Infirmier, 55 ans

Républicain Lorrain du 22 septembre 1963. Enterrement de Alfred HAUTTER

Républicain Lorrain du 22 septembre 1963. Enterrement de Alfred HAUTTER

- M. RASSATI Albert (29 juillet 1964) Mineur, 32 ans, père de 3 enfants. Vers 17H30, la chute d'un bloc de minerai de plusieurs tonnes s'est produite au quartier 3 où 14 mineurs travaillaient. Un groupe de 5, parmi lequel se trouvait le porion M. LAHAY, était occupé à l'opération de boulonnage du plafond. Douze boulons avaient déjà été mis en place par les cinq hommes. Trois d'entre-eux effectuaient l'opération de boulonnage proprement dite. C'est à ce moment là que cette masse s'abattit sur eux. Le porion M. LAHAY et  M. TCHAKOWSKI furent projeté à terre sans être touché à la mine de Rochonvillers
- M. MINCZEWSKI Richard (29 juillet 1964) Mineur célibataire, 48 ans, tué par un éboulement à la mine de Rochonvillers
- M. MARCHETTI Pierre (29 juillet 1964) Mineur, 34 ans, père de 4 enfants, tué par un éboulement à la mine de Rochonvillers
- M. PASQUINI Giullio (9 septembre 1965) Chute d'un bloc alors qu'il boulonnait au front d'un quartier de couche siliceuse. Le toit a été reconnu bon au début du poste, mais l'ouvrier avait foré plusieurs trous sans poser les boulons et c'est la foration de 2 trous qui ont causé la chute du bloc.
- M. ANGONESE Gilbert (6 février 1968) Accrocheur, 36 ans, broyé par les roues d'une loco sur une voie parallèle à celle où il travaillait à la mine de Rochonvillers
- M. LENHARDT Frédéric (6 mars 1968) Ouvrier mineur, 51 ans, tué par une rame de talbots qui s'est décrochée du treuil à la mine d'Angevillers
Accidents mortels dans les mines de fer d'Algrange Accidents mortels dans les mines de fer d'Algrange
Accidents mortels dans les mines de fer d'Algrange Accidents mortels dans les mines de fer d'Algrange
Accidents mortels dans les mines de fer d'Algrange Accidents mortels dans les mines de fer d'Algrange
Accidents mortels dans les mines de fer d'Algrange Accidents mortels dans les mines de fer d'Algrange
RL du 7 février 1968 et RL du 8 mars 1968RL du 7 février 1968 et RL du 8 mars 1968
RL du 7 février 1968 et RL du 8 mars 1968RL du 7 février 1968 et RL du 8 mars 1968

RL du 7 février 1968 et RL du 8 mars 1968

- M. MAASEM Albert (1970) Ecrasé par son chargeur à la mine Burbach
- M. SAITZ Franck (2 septembre 1970) 1er boutefeu, tué par un bloc de minerai qui s'est détaché du plafond, l'écrasant contre l'Unimog. Un autre mineur M. MARSZANSKI Zbigniew fut blessé et un 3ème mineur M. Stanislas JAKUBOWSKI s'en sortira indemne.
- M. BARBA Albert (20 avril 1971) Mineur. Blessé mortellement vers 15H, suite à la chute d'un placage. Ce père de 3 enfants était occupé, avec M. SEBBEN Angelo à purger une galerie, après la volée tirée par le poste du matin, lorsque les deux hommes ont été surpris par la chute d'un placage. M. BARBA a été tué sur le coup et son compagnon n'a été que blessé légèrement à la mine La Paix (ex sainte Barbe)
- M. HISLER André (26 août 1976) Conducteur d'engins, 36 ans, décédé suite à un éboulement à la mine La Paix (ex sainte Barbe)
- M. VACHENC André (27 mai 1983). Porion et président de l'Amicale des Donneurs de sang de 1974 à 1982, il a été écrasé par un camion navette qu'il n'avait pas entendu arrivé au fond de la mine La Paix (ex sainte Barbe)
Si vous connaissez d'autres noms avec dates, lieux et circonstances je les rajouterais....
Journaux de l'Est Républicain (Source BMN Corpus Presse)Journaux de l'Est Républicain (Source BMN Corpus Presse)
Journaux de l'Est Républicain (Source BMN Corpus Presse)Journaux de l'Est Républicain (Source BMN Corpus Presse)
Journaux de l'Est Républicain (Source BMN Corpus Presse)Journaux de l'Est Républicain (Source BMN Corpus Presse)
Journaux de l'Est Républicain (Source BMN Corpus Presse)Journaux de l'Est Républicain (Source BMN Corpus Presse)

Journaux de l'Est Républicain (Source BMN Corpus Presse)

Accidents mortels dans les mines de fer d'Algrange Accidents mortels dans les mines de fer d'Algrange
Accidents mortels dans les mines de fer d'Algrange Accidents mortels dans les mines de fer d'Algrange

Commenter cet article

venarbol 29/10/2018 11:37

Bonjour,
J'ai trouvé la trace du décès de Zefferino MOCELLIN dans les registres de sa paroisse de naissance, en Italie. Il est indiqué qu'il est décédé le 07/06/1952 "per infortunia di mina" (donc dans un accident de mine) à Aumetz.
Avez-vous trace de cet accident ?

Merci

Roland SEBBEN 30/10/2018 07:48

Non désolé je n'est rien sur la mine d'Aumetz