Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Roland - Algrange d'hier à aujourd'hui

Livre de Roland SEBBEN - ALGRANGE Cité aux 4 mines - La vie au village - Les maires des origines à 1918 (13)

17 Mai 2018, 07:00am

Publié par R.S.

Suite de mon livre (N°13)

Quatrième partie: La vie au village
Chapitre 1: Les maires des origines à aujourd'hui

Avant la Révolution.

        Les actes de l'Etat-civil sont écrits dans les registres paroissiaux. Ceux-ci sont authentifiés par la signature du curé d'Hayange ou celui de Fontoy. Pour Hayange et ses annexes (dont Algrange), les archives paroissiales ne remontent qu'à 1644. Les premiers actes furent rédigés en latin par le curé Claude NUNCHIEL.

        Celles détenues par la mairie d'Algrange débutent en 1740, date à laquelle le premier vicaire résident est arrivé. En 1787, Louis XVI rendit aux Protestants le libre exercice de leur culte et décida que ce serait des officiers de la Justice royale qui constateraient les naissances, les mariages et les décès de toutes les personnes qui ne pouvaient s'adresser au clergé catholique. Ce fut une première ébauche de la sécularisation des actes de l'état civil. Elle fut achevée par un décret du 20-25 septembre 1792, conférant aux communes le soin de tenir les registres de l'Etat-civil. 

Livre de Roland SEBBEN - ALGRANGE Cité aux 4 mines - La vie au village - Les maires des origines à 1918 (13)Livre de Roland SEBBEN - ALGRANGE Cité aux 4 mines - La vie au village - Les maires des origines à 1918 (13)
Dans les registres paroissiaux antérieurs à 1789, on remarque que la signature des vicaires ou curés de l'époque est accompagnée parfois d'un nom suivi d'officier public ou " Maierus ". (Maire de justice choisi par le seigneur du lieu) On trouve:
  • JOANNES en 1650
  • Jean MULLER en 1660, 1676, 1677
  • Georges MULLER en 1680
  • Gérard MULLER en 1686, 1698, 1704
  • Nicolas MULLER en 1723
  • Christian MULLER en 1734
En 1740, les textes sont plus explicites, avec la signature des vicaires résidents de la paroisse on voit la signature du maire:
  • En 1741, François PHILIPPE (laboureur et maire)
  • En 1750, Christ MULLER (tisserand et maire)
  • En 1756, Arnould PHILIPPE (laboureur et maire)
  • En 1789, Pierre GILLE (laboureur et maire)
Ou des échevins (adjoints ou conseillers municipaux) comme:
  • En 1686, Nicolas RABEN, Henri FRECHEN, sergent de justice
  • En 1686 et en 1703, Nicolas FRECHEN
  • En 1703 et en 1715, Jean WEBER
  • En 1715, Nicolas LEONARD, Henri FRECHEN, sergent de justice
  • En 1788, Nicolas KERBER
  • En 1788 et en 1789, Nicolas FRECHEN
  • En 1789, Nicolas RABEN le jeune  
       Peu de manuscrits ou de registres existant à la fin du XXème siècle, cette période avant la Révolution est un peu floue; que ce soit sur la durée ou le nom des Maires de cette époque !
1741 François PHILIPPE maire - 1789 Pierre GILLE maire - 1741 François PHILIPPE maire - 1789 Pierre GILLE maire -

1741 François PHILIPPE maire - 1789 Pierre GILLE maire -

De la Révolution à la fin de la première annexion (1918). 

 

        On voit également que les élections municipales après la Révolution et ceci jusqu'en 1800, donnent le coup d'envoi d'une période de forte instabilité à la tête de la commune. Le nom de maire disparaît des actes de l'Etat-civil, on se contente de nommer un agent municipal ou un officier public pour les signatures.

  • En 1790, Georges FREICHEIN. (tisserand et maire)
  • En 1794, Jean GRANDMANGE, ancien vicaire signe officier public.
  • En 1793, 1794, 1795, Jean-Pierre BAIRE, signe officier public de la commune d'Algrange.

Le 26 octobre 1795, la Convention nationale est dissoute et le 27 octobre c’est l’avènement du Directoire, il n’y a plus de maire mais des administratifs municipaux.

  • En 1795, 1796, François FRECHEIN, signe officier public et agent municipal de la commune.
  • En 1796, 1797, 1798, François BISSERET signe comme agent et officier public de la commune d'Algrange.
  • En 1799, Arnould BISSERET, comme officier public.

De 1796 à 1799, Pierre WEBER signe greffier de la commune. Puis à partir de 1800 avec la mention maire officier de l'état-civil de la commune d'Algrange. Il restera maire jusqu'en 1808.

 

1790 Georges FRECHEIN maire - 1800 Pierre WEBER maire -1790 Georges FRECHEIN maire - 1800 Pierre WEBER maire -

1790 Georges FRECHEIN maire - 1800 Pierre WEBER maire -

- De 1808 à 1812:  Pierre GILLE

 

- De 1812 à 1833: Puis Algrange est rattachée à Angevillers d’après un décret datant du 8 octobre 1811. En juillet 1812, c'est Jean FRANTZ qui signa les actes et les registres d'Algrange avec la mention: Maire de la commune d'Angevillers et d'Algrange. Celui-ci restera maire jusqu'en janvier 1831. A partir de février 1831, c'est le Maire Jean-Pierre GRETEN qui le remplacera jusqu'au 9 août 1833, date à laquelle Algrange est de nouveau commune autonome avec Maire et Conseil.

 

- De 1833 à 1842: Louis MULLER, avec comme adjoints et Conseillers: Jean  GILLE, Pierre GILLE, Jean DENIS, Vincent MULLER, Jean FOUSSE, Antoine WEBER, Jean-Nicolas VEYNANTE, Nicolas ROBERT, François ROBERT.

      Le 7 juin 1840 de nouveaux Conseillers municipaux sont élus par l’assemblée électorale et sont installés le 19 juillet 1840 : Nicolas ROBERT le jeune, François FREICHEN, Arnould FREICHEN, Jean GILLE l’aîné, Jean GILLE le jeune.

 

- De 1842 à 1848:

 

1827 Jean FRANTZ maire - 1839 Louis MULLER - 1842 François FRECHEIN1827 Jean FRANTZ maire - 1839 Louis MULLER - 1842 François FRECHEIN
1827 Jean FRANTZ maire - 1839 Louis MULLER - 1842 François FRECHEIN

1827 Jean FRANTZ maire - 1839 Louis MULLER - 1842 François FRECHEIN

- De 1848 à 1853: Jean GILLE le jeune installé le 16 novembre 1848 et élu le 8 octobre 1848 avec les adjoints et les Conseillers: Jean FOUSSE, Pierre BAIRE, Louis RENARD, Jean PIRCHE, François FRECHEIN, Nicolas ROBERT, Jean-Nicolas METHLIN, Jean GILLE le jeune, Arnould MERCIER le jeune, Jean Lucien Théodore BOURGOGNE installé le 8 octobre 1848 et élus le 30 juillet 1848. C’est également en 1848 qu’eurent lieu les premières élections au suffrage universel.

      Le 6 octobre 1852 sont installé les nouveaux Conseillers : François FREICHEN, Arnould GILLE, Jean LOUMERT, Jean GILLE l’aîné, Arnould GUERVIN, Jean-Nicolas METHLIN, Jean FOUSSE, Louis RENARD, François ROBERT, Antoine VEBER.

 

- De 1853 à 1860: Antoine WEBER élu le 13 mai 1853  et installé le 22 mai 1853 avec les adjoints et les Conseillers: Jean FOUSSE, François MERCIER, Jean PIRCHE, Jean LOUMERT, Arnould GILLE, Arnould MERCIER, François FRECHEIN, Louis RENARD, Jean METHELIN, Jean-Baptiste LOUMERT, Jean-Lucien Théodore BOURGOGNE, Jean GILLE l’aîné. 

1848 Jean GILLE le jeune maire - 1853 Antoine WEBER maire1848 Jean GILLE le jeune maire - 1853 Antoine WEBER maire

1848 Jean GILLE le jeune maire - 1853 Antoine WEBER maire

- De 1860 à 1865: Nicolas WEBER (cultivateur) élu le 14 juillet 1860 et installé le 15 août 1860 avec les adjoints et les Conseillers: Jean PIRCHE, Arnould GUERVIN, Arnould MERCIER, François ROBERT, Jean ROBERT, Nicolas BERNARD, Eugène HUTIN, François LOMMER qui sont installés le 30 septembre 1860 et élus par l’assemblée électorale du 19 août 1860.

Le 10 août 1865, de nouveaux adjoints et conseillers sont nommés: Jean PIRCHE, Louis RENARD, Eugène HUTIN, Henri GILLE, François LOMMER, Jean Pierre DENIS, Jean Pierre JACOPS, Jean BISSERET, François (l'ainé)FRECHEIN, Joseph ROBERT. 

 

- De 1865 à 1871: Jean PIRCHE (agriculteur) élu le 7 septembre 1865 et installé le 17 septembre 1865 avec les adjoints et les Conseillers: François LOMMER, Louis RENARD, Eugène HUTIN, Henri GILLE, Jean-Pierre DENIS, Jean BISSERET, François FRECHEIN l'aîné, Joseph ROBERT, Jean-Pierre JACOPS, Jean PIRCHE élus par l’assemblée le 23 juillet 1865 et installés le 10 août 1865. Le  8 octobre 1871, installation de nouveaux membres du Conseil municipal: Louis RENARD, François FRECHEIN, Jean (le jeune) GILLE, Joseph ROBERT, Pierre BOMBARDIER, Nicolas BERNARD, Barthélémy MERCIER. Les sieurs F. LOMMER, J. PIRCHE et J. KLEIN ont déclaré ne pas accepté. Le 3 décembre 1871, François LOMMER est élu adjoint au maire.

1960 Nicolas WEBER maire - 1865 Jean PIRCHE maire1960 Nicolas WEBER maire - 1865 Jean PIRCHE maire

1960 Nicolas WEBER maire - 1865 Jean PIRCHE maire

-  De 1871 à 1882 : Louis RENARD (tisserand) suite à l'arrêté du Préfet de Lorraine allemande, en date du 5 octobre 1871, relative à la nomination de Louis RENARD élu par l’assemblée électorale du 30 juillet 1871, il est installé le 17 décembre 1871 avec les adjoints et les Conseillers : François FRECHEIN, Jean GILLE le jeune, Joseph ROBERT, Pierre BOMBARDIER, Nicolas BERNARD, Barthélemy MERCIER qui ont été élus le 30 juillet 1871 et installés le 8 octobre 1871 et le 3 décembre 1871 pour  François LOMMER. Le 1er juin 1873, quatre nouveaux membres sont installés : Pierre NEY, Jean KLEIN, Arnould MERCIER, Nicolas ROBERT fils de François, ils furent élus le 27 avril 1873. Le 17 janvier 1874, Joseph ROBERT est nommé adjoint au maire et installé le 8 février 1874. Le 10 décembre 1876, installation des nouveaux membres du Conseil municipal élus le 31 juillet et le 19 novembre 1876 : Pierre BOMBARDIER, Arnould FRECHEIN, Jean GILLE, Nicolas ROBERT, Jean KAIKINGER, Arnould MERCIER, Jean MERCIER, François LENOBLE, Nicolas BERNARD. Le 25 décembre 1876 Pierre BOMBARDIER, est installé adjoint au maire qui aussitôt pris la parole pour procéder à la réinstallation de Louis RENARD comme maire d'Algrange. Le 9 décembre 1877, Nicolas BERNARD est installé comme adjoint. Le 17 avril 1881, de nouveaux membres du Conseil municipal sont mis en place: Jean BEAUVERT, François LOMMER, Nicolas HOFFMAN. Le 15 mai 1881, c’est Jean GILLE qui devient adjoint au maire.

 

        C’est le 6 juillet 1880, que la date du 14 juillet fut adoptée en France comme fête annuelle nationale pour commémorer la prise de la Bastille. Le 4 septembre 1881, les nouveaux Conseillers élus aux élections municipales du 31 juillet 1881 sont installés : MM. Louis RENARD, Jean GILLE, Jean ERPELDINGER, Barthélemy MERCIER, Arnould MERCIER, Pierre NEY, Nicolas ROBERT fils de Jean, François NICOLAS, Nicolas HOFFMANN, Jean BEAUVERT, Nicolas FLORANGE.

1871 Louis RENARD maire - 1876 Louis RENARD maire1871 Louis RENARD maire - 1876 Louis RENARD maire

1871 Louis RENARD maire - 1876 Louis RENARD maire

-  De 1882 à 1886 : Jean GILLE (agriculteur) est nommé Maire et Nicolas HOFFMANN adjoint le 10 janvier 1882 et sont installés le 15 janvier 1882. Le 21 janvier 1883, sont installés trois nouveaux membres du Conseil municipal élus aux élections supplémentaires du 24 décembre 1882 : MM. François RENARD, François LOMMERT et François LENOBLE. François LOMMERT n’ayant pas comparu pour accepter cette charge, il fut remplacé par Arnould FRECHEIN le 15 juillet 1883.

 

        La population d’Algrange augmentant le nombre de membres du Conseil municipal se fit suivant l’article 10 de la loi du 5 avril 1884, disant qu’il fallait :

 10 membres dans les communes de   500 habitants et  au-dessous

 12          "                        "                 501        "       à     1500 habitants

 16          "                        "               1501        "       à     2500 habitants

 21          "                        "               2501        "       à     3500 habitants

 23          "                        "               3501        "       à   10000 habitants

 27          "                        "             10001        "       à   30000 habitants

      Le 16 avril 1885, trois Conseillers nouvellement élus sont installés : MM. Guillaume ZIMMERMANN, Auguste KRAMM et Adolphe WALDSCHMIDT.

  

- De 1886 à 1891: Nicolas HOFFMANN (artisan-menuisier) né le 14 Mars 1846, est installé comme Maire le 22 août 1886 avec les adjoints et les Conseillers : Wilhelm SCHNATZ, Mathias MICHAELY, Bernhard CROUX, Wilhelm ZIMMERMANN, Nicolas FLORANGE, Wilhelm SCHULD, Stéphan BAUVERT,  Johann KLEIN, Peter KOENIG, Adolf  WALDSCHMIDT, Joseph KILL. De nouveaux membres du Conseil municipal sont nommés le 2 juillet 1890: MM. François MORITZ, Henri SPIES, Adrien BORN, Jacques LORICIS.

 

1882 Jean GILLE maire - 1886 Nicolas HOFFMANN maire1882 Jean GILLE maire - 1886 Nicolas HOFFMANN maire
1882 Jean GILLE maire - 1886 Nicolas HOFFMANN maire1882 Jean GILLE maire - 1886 Nicolas HOFFMANN maire

1882 Jean GILLE maire - 1886 Nicolas HOFFMANN maire

- De  juillet 1891 à 1895 : Jean RAUCH (chef de gare) Elu au second tour.
Au premier tour furent élus: MM. Wilhelm SCHULD (mineur), Adam BIRN (chef mineur), Pierre GIES (mineur); Philippe THORN (employé et aubergiste), Charles MULLER (comptable-caissier), Gustave ROTHE (entrepreneur), Mathias MICHELLY (chef mineur), Jacques LORCH (chef mineur), Bernard CROUX (employé), Julien WATRIN (comptable-caissier), Henri SPIES (forgeron), Etienne BAUVERT (propriétaire), Mathias CHRIST (mineur), Philippe WEBER (chef mineur) et au second tour Pierre NEY (aubergiste).
Livre de Roland SEBBEN - ALGRANGE Cité aux 4 mines - La vie au village - Les maires des origines à 1918 (13)

- De 1895 à 1900 : Joseph KILL (boucher) né le 14 mai 1850 avec les adjoints et les Conseillers : Victor GILLE, Joseph KILL, Nicolas HOFFMANN, Auguste KRAMM, Jules KLOOS nommés le 5 juin 1895. En décembre le maire démissionne et il est remplacé par M. HELBIG en attendant la nomination d'un nouveau maire

- De 1900 à 1910 : Pierre WILTZER (maire fonctionnaire) avec les adjoints et les Conseillers : THORN, MULLER, REGNERI, KIEFFER, EUSCHEN, MAXEINER, JESSEL, KILL, ROTHE, WEBER, FLORANGE, KLEIN, GULDNER, KRAMM, LENTZ, WILTZER, LORITZ, jusqu’en 1908.
      De 1908 à avril 1914 avec les adjoints et les Conseillers : FLORANGE, UTSCH, BACH, BECKER, HARDT, EUSCHEN, HORR, JUNCKER, KELLNER, KILL, KOPS, MELOTTE, MÜLLER, PALM, PIGNON, ROTHE, SCHMITT, SPIESS, TACK, THORN, VOELCKEL, WILBOIS.
1895 Joseph KILL maire1895 Joseph KILL maire
1895 Joseph KILL maire

1895 Joseph KILL maire

- De 1910 à 1918: Paul FREY (maire de carrière) avec les adjoints et les Conseillers précédemment cités jusqu’en avril 1914 et depuis les réélections de  mai 1914 avec : FLORANGE, UTSCH, BACH, BIRRESBORN, GULDNER, HARDT, HANSEN, JUNCKER, KELLNER, KILL, MELOTTE, MÜHLENSIEPEN, PALM, PIGNON, REGNERI, SAUER, MÜLLER, PETER, SPIESS, STEIN, WILBOIS, ZORN, TACK.

Il fut nommé le 19 janvier 1910 et pris ses fonctions le 1er février 1910, introduit par le Sous-Préfet CORDEMANN dans les affaires. De nombreux travaux furent entrepris pendant son mandat. Il démissionna de ses fonctions le 22 novembre 1918

Livre de Roland SEBBEN - ALGRANGE Cité aux 4 mines - La vie au village - Les maires des origines à 1918 (13)
Commenter cet article