Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Roland - Algrange d'hier et d'aujourd'hui

N° 117-119 rue Clemenceau à Algrange - Epicerie - Chaussures - Bonneterie - Carrelages - Snack-Kebab

28 Juin 2018, 06:15am

Publié par R.S.

Le n° 117 de la rue Clemenceau était à l'origine une petite maison basse jusque dans les années 1960 ....

N° 117-119 rue Clemenceau à Algrange - Epicerie - Chaussures - Bonneterie - Carrelages - Snack-Kebab
N° 117-119 rue Clemenceau à Algrange - Epicerie - Chaussures - Bonneterie - Carrelages - Snack-Kebab

où cette partie fut démolie pour construire la maison actuelle avec un commerce dans le bas et encore modifié en 2017 ....

Photo n°1 en 2006 et n°2 en 2017
Photo n°1 en 2006 et n°2 en 2017

Photo n°1 en 2006 et n°2 en 2017

Le n° 119 a eu plusieurs commerces donnant sur la rue principale et sur le carrefour avant d'être réunis.....

N° 117-119 rue Clemenceau à Algrange - Epicerie - Chaussures - Bonneterie - Carrelages - Snack-Kebab

Au début du siècle dernier le magasin donnant sur la rue principale était exploité par Robert SCHILTZ en tant que magasin de ........ (pas d'archives) 

N° 117-119 rue Clemenceau à Algrange - Epicerie - Chaussures - Bonneterie - Carrelages - Snack-Kebab
N° 117-119 rue Clemenceau à Algrange - Epicerie - Chaussures - Bonneterie - Carrelages - Snack-Kebab

et celui donnant sur le carrefour était une épicerie et objets divers...

N° 117-119 rue Clemenceau à Algrange - Epicerie - Chaussures - Bonneterie - Carrelages - Snack-Kebab
N° 117-119 rue Clemenceau à Algrange - Epicerie - Chaussures - Bonneterie - Carrelages - Snack-KebabN° 117-119 rue Clemenceau à Algrange - Epicerie - Chaussures - Bonneterie - Carrelages - Snack-Kebab

Dans les années 1951, il y avait un magasin de chaussures (1951) tenu par Louis CASIGLIO et un magasin de bonneterie (1956) tenu par Jean CASIGLIO...

N° 117-119 rue Clemenceau à Algrange - Epicerie - Chaussures - Bonneterie - Carrelages - Snack-KebabN° 117-119 rue Clemenceau à Algrange - Epicerie - Chaussures - Bonneterie - Carrelages - Snack-Kebab
N° 117-119 rue Clemenceau à Algrange - Epicerie - Chaussures - Bonneterie - Carrelages - Snack-KebabN° 117-119 rue Clemenceau à Algrange - Epicerie - Chaussures - Bonneterie - Carrelages - Snack-Kebab

Publicités du magasin

N° 117-119 rue Clemenceau à Algrange - Epicerie - Chaussures - Bonneterie - Carrelages - Snack-KebabN° 117-119 rue Clemenceau à Algrange - Epicerie - Chaussures - Bonneterie - Carrelages - Snack-Kebab
N° 117-119 rue Clemenceau à Algrange - Epicerie - Chaussures - Bonneterie - Carrelages - Snack-KebabN° 117-119 rue Clemenceau à Algrange - Epicerie - Chaussures - Bonneterie - Carrelages - Snack-Kebab
N° 117-119 rue Clemenceau à Algrange - Epicerie - Chaussures - Bonneterie - Carrelages - Snack-KebabN° 117-119 rue Clemenceau à Algrange - Epicerie - Chaussures - Bonneterie - Carrelages - Snack-Kebab
N° 117-119 rue Clemenceau à Algrange - Epicerie - Chaussures - Bonneterie - Carrelages - Snack-KebabN° 117-119 rue Clemenceau à Algrange - Epicerie - Chaussures - Bonneterie - Carrelages - Snack-Kebab

L'activité des frères CASIGLIO ayant cessé fin juin 1997, le magasin resta de nombreuses années fermé. Il y eut la vente de carrelages - faÏence - sanitaire dans les années 2000 sous l'enseigne " CAR-MEN-BAT "

N° 117-119 rue Clemenceau à Algrange - Epicerie - Chaussures - Bonneterie - Carrelages - Snack-Kebab
N° 117-119 rue Clemenceau à Algrange - Epicerie - Chaussures - Bonneterie - Carrelages - Snack-KebabN° 117-119 rue Clemenceau à Algrange - Epicerie - Chaussures - Bonneterie - Carrelages - Snack-Kebab
N° 117-119 rue Clemenceau à Algrange - Epicerie - Chaussures - Bonneterie - Carrelages - Snack-KebabN° 117-119 rue Clemenceau à Algrange - Epicerie - Chaussures - Bonneterie - Carrelages - Snack-Kebab

En février 2007, il devient un snak-kebab, restauration rapide sous l'enseigne de " Snack AZAD " tenu par M. Duran DEMIRSAL et Murat. L'entreprise sera radiée le 6 février 2015....

N° 117-119 rue Clemenceau à Algrange - Epicerie - Chaussures - Bonneterie - Carrelages - Snack-KebabN° 117-119 rue Clemenceau à Algrange - Epicerie - Chaussures - Bonneterie - Carrelages - Snack-Kebab
N° 117-119 rue Clemenceau à Algrange - Epicerie - Chaussures - Bonneterie - Carrelages - Snack-KebabN° 117-119 rue Clemenceau à Algrange - Epicerie - Chaussures - Bonneterie - Carrelages - Snack-Kebab

En 2015, il est exploité par M. Cem Kiran sous l'enseigne " Snak Antalya "

N° 117-119 rue Clemenceau à Algrange - Epicerie - Chaussures - Bonneterie - Carrelages - Snack-Kebab
N° 117-119 rue Clemenceau à Algrange - Epicerie - Chaussures - Bonneterie - Carrelages - Snack-Kebab

Depuis la rentrée 2017, la façade est entrain d'être modifiée....

N° 117-119 rue Clemenceau à Algrange - Epicerie - Chaussures - Bonneterie - Carrelages - Snack-KebabN° 117-119 rue Clemenceau à Algrange - Epicerie - Chaussures - Bonneterie - Carrelages - Snack-Kebab
N° 117-119 rue Clemenceau à Algrange - Epicerie - Chaussures - Bonneterie - Carrelages - Snack-KebabN° 117-119 rue Clemenceau à Algrange - Epicerie - Chaussures - Bonneterie - Carrelages - Snack-Kebab
En novembre 2018En novembre 2018
En novembre 2018

En novembre 2018

Commenter cet article

Urgo 29/06/2018 19:08

Mais bon, la modification de la façade du Kebab prend du temps. Tout cela laisse un goût d'inachevé. A propos de commerce, un nouveau vient de s'ouvrir sur la ZAC de la Paix. Le "Loft". Anciennement c'était un restaurant, dont le nom m'échappe, et qui n'aura pas tenu longtemps. Le lieu est mal fichu et peu attractif. De plus, il y a des bagnoles d'occasion qui squattent les lieux, sans aucune gêne. Je ne veux pas être mauvaise langue, mais j'ai l'impression qu'il ne durera pas longtemps.

Martine 29/06/2018 06:51

Bonjour! Je me rappelle bien de la famille CASIGLIO! Toute ma famille achetait ses chaussures chez eux! Ils étaient super gentils! ce n'est plus pareil dans les grandes surfaces….. Merci pour cet article! Bonne journée! le soleil arrive….!

louvin 15/03/2020 21:26

super gentil mes couilles surtout la mère méchante comme la gale on se demande comment son commerce a durer aussi longtemps