Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Roland - Algrange d'hier et d'aujourd'hui

Coup de foudre en technicolor pour les époux GEISLER à Algrange

2 Octobre 2011, 07:00am

Publié par R.S.

Article du Républicain Lorrain du 2 octobre 2011.

Le cinéma a tout déclenché chez Charlotte et Gaston GEISLER, il les a réunis voilà maintenant cinquante années, et c'est maintenant toute la famille qui redécouvre le film de leur rencontre...
Beaucoup de personnes se sont connues dans les bals d'antan, les thés dansants, ou encore dans les surprises party et même dans les foins. 
Charlotte et Gaston étaient des habitués du cinéma, et du cinéma Sax en particulier. C'est là qu'ils se sont rencontrés et ne se sont plus quittés.
Charlotte, est née le 26 février 1944 à Nilvange. A sa sortie de l'école à l'âge de 14 ans, elle commence à travailler comme apprentie chez BECKER, le quincailler, avant d'être embauchée comme femme de ménage à l'hôtel ouvrier Y de Knutange jusqu'en 1961. Charlotte aime faire de la couture, mais surtout le ménage car: " je suis très maniaque comme le répète toujours ma fille, et ça c'est vrai, je suis toujours avec un chiffon à la main "

Gaston lui est né le 13 septembre 1940 à Algrange. Il est allé à l'école jusqu'à lâge de 14 ans, ce qu'il détestait le plus d'ailleurs. Il a commencé comme apprenti-mécanicien en 1954, aux transports Cars Michel GULZINSKI pendant deux années, après quoi il a connu la famille des sidérurgistes en entrant à l'usine S.M.K. de Knutange comme ajusteur jusqu'à son départ sous les drapeaux en 1960 pour 18 mois en Allemagne et 7 mois et 6 jours en Algérie. " J'ai eu droit à quatre jours de perm en Allemagne lors de mon mariage en 1961 ". Selon lui, " l'armée ça n'avait pas que du mauvais, c'est là que j'ai fait la connaissance d'un ami alsacien, Pitt (Pierre), que je n'ai jamais revu que 45 ans plus tard, c'est à dire il y a trois ans, et crois-moi, maintenant, on ne se lâche plus ". Et Charlotte de renchérir: " Ces deux-là, ils sont comme deux doigts de la main ". De retour d'Algérie, il retourne travailler en usine pendant une année avant d'être embauché à Trans-Fensch comme mécanicien de 1965 à 1970. Puis Gaston a rejoint l'équipe communale de la ville, toujours dans la mécanique, et le SIVOM d'Algrange, jusqu'au 31 décembre 1998, date à laquelle il a fait valoir ses droits à la retraite.

" Ca à fait tilt "

" J'ai connu Charlotte au cinéma SAX en 1958 car on y allait régulièrement, il y avait trois cinémas à l'époque dans la ville, EDEN, ODEON et SAX, et c'est dans ce dernier que je l'ai rencontrée. Oh je ne pourrais plus raconter le film car j'étais très occupé, plaisante-t-il, mais j'ai su tout de suite que c'était elle, ça a fait tilt ".
Deux ans et six mois plus tard, le 3 octobre 1961, ils se sont mariés et cela fait cinquante ans que ça dure. De cette union sont nés cinq enfants, Muriel, Eric, Vincent, Sandrine et Bertrand qu'ils ont eu la douleur de perdre en 1993. Ont suivi dix petits-enfants: Grégory, Audrey, Gianni, Kevin, Alexandro, Justine, Loïc, Eva et Margaux, ainsi qu'un arrière petit-fils, Nathan.
Les époux vivent une retraite bien paisible la plupart du temps dans leur petit chalet. Lors de la petite réception organisée en famille, les enfants leur ont offert un séjour de quatre jours en Alsace, cadeaux et fleurs et les jubilaires se sont vu remettre l'original de mariage offert par la municipalité.
Nos félicitations
Coup de foudre en technicolor pour les époux GEISLER à Algrange

" Ca à fait tilt "

" J'ai connu Charlotte au cinéma SAX en 1958 car on y allait régulièrement, il y avait trois cinémas à l'époque dans la ville, EDEN, ODEON et SAX, et c'est dans ce dernier que je l'ai rencontrée. Oh je ne pourrais plus raconter le film car j'étais très occupé, plaisante-t-il, mais j'ai su tout de suite que c'était elle, ça a fait tilt ".
Deux ans et six mois plus tard, le 3 octobre 1961, ils se sont mariés et cela fait cinquante ans que ça dure. De cette union sont nés cinq enfants, Muriel, Eric, Vincent, Sandrine et Bertrand qu'ils ont eu la douleur de perdre en 1993. Ont suivi dix petits-enfants: Grégory, Audrey, Gianni, Kevin, Alexandro, Justine, Loïc, Eva et Margaux, ainsi qu'un arrière petit-fils, Nathan.
Les époux vivent une retraite bien paisible la plupart du temps dans leur petit chalet. Lors de la petite réception organisée en famille, les enfants leur ont offert un séjour de quatre jours en Alsace, cadeaux et fleurs et les jubilaires se sont vu remettre l'original de mariage offert par la municipalité.
Nos félicitations
Coup de foudre en technicolor pour les époux GEISLER à Algrange

Commenter cet article