Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Roland - Algrange d'hier à aujourd'hui

Livre de Roland SEBBEN - ALGRANGE Cité aux 4 mines - La vie scolaire (30)

10 Janvier 2020, 08:30am

Publié par R.S.

Suite de mon livre (30)
Chapitre IX: La vie scolaire

L’école de la rue Clemenceau. (face à l’église catholique)

          Le 3 juillet 1892, on inaugura l’école nouvellement construite face à l’église catholique. Au début, elle fut uniquement école de garçons, avec 6 classes. En contrebas, dans la cour, dans une maison séparée, il y avait 4 appartements pour les instituteurs. En 1926, il y avait dans cette école 7 classes que fréquentaient 350 élèves. La directrice était Mme RAMLOT.

Livre de Roland SEBBEN - ALGRANGE Cité aux 4 mines - La vie scolaire (30)Livre de Roland SEBBEN - ALGRANGE Cité aux 4 mines - La vie scolaire (30)
Livre de Roland SEBBEN - ALGRANGE Cité aux 4 mines - La vie scolaire (30)

A partir de 1927, les garçons catholiques qui étaient dans une seule classe à l’école de la mairie furent envoyés pour la moitié au Chemin des Dames et pour l’autre moitié dans celle-ci.

          En mai 1933, le Conseil municipal décida d’une nouvelle organisation scolaire où il serait avantageux de loger les 9 classes de filles de l’école Wilson dans cette école qui comprenait maintenant 10 classes. Le préfet accorda le transfert le 7 juillet 1933 pour la rentrée du 1er octobre 1933, sous réserve que les urinoirs soient transformés en W.C. pour former 27 cases pour les 9 classes de filles, et qu’un préau soit édifié, car les couloirs constituaient un abri trop insuffisant pour les fillettes. C’est à ce moment là que l’école de garçons devint école de filles. Mathilde BERWEILER en fut la directrice avant 1945, puis ce fut Mlle Louise DERRUAU de 1946 à 1967 et Irène REDT de 1967 à 1970.

Livre de Roland SEBBEN - ALGRANGE Cité aux 4 mines - La vie scolaire (30)Livre de Roland SEBBEN - ALGRANGE Cité aux 4 mines - La vie scolaire (30)

          En 1970, les autorités académiques déclarèrent cette école vétuste. Le bâtiment fut désaffecté et l’on profita de la circonstance pour transformer les autres établissements en école mixte de quartier. Avant d’être détruite elle servie également de dortoir lors des échanges franco-allemand où des jeunes Allemands venaient pour entretenir les tombes de militaires au cimetière d’Algrange. En 1981, cette école fut démolie et ce grand espace devenu libre, entre les rues Clemenceau et saint Jean, fut aménagé au mieux.

Livre de Roland SEBBEN - ALGRANGE Cité aux 4 mines - La vie scolaire (30)Livre de Roland SEBBEN - ALGRANGE Cité aux 4 mines - La vie scolaire (30)
Livre de Roland SEBBEN - ALGRANGE Cité aux 4 mines - La vie scolaire (30)Livre de Roland SEBBEN - ALGRANGE Cité aux 4 mines - La vie scolaire (30)
Livre de Roland SEBBEN - ALGRANGE Cité aux 4 mines - La vie scolaire (30)Livre de Roland SEBBEN - ALGRANGE Cité aux 4 mines - La vie scolaire (30)
Livre de Roland SEBBEN - ALGRANGE Cité aux 4 mines - La vie scolaire (30)Livre de Roland SEBBEN - ALGRANGE Cité aux 4 mines - La vie scolaire (30)

        Les marronniers et les sapins existant furent conservés, on y ajouta d’autres essences pour rendre le site encore plus harmonieux. Le terrain étant en pente, plusieurs paliers furent nécessaires. Le premier dans la partie supérieure fut transformé en aire de parking pour une trentaine de voitures. Quant à la partie inférieure elle sert aux joueurs de pétanque, aux promeneurs et aux enfants. Des bancs, des toilettes, des tourniquets… sont reliés par des allées inscrites dans un magnifique cadre de verdure. " Le square des Marronniers " fut inauguré en novembre 1981.

Enseignantes y ayant exercé : (avant 1940) Mmes REBOUILLAT, ESCHENBRENNER, JEANNEY, WEITZEL, REINERT, AMBRETON….....

Enseignantes y ayant exercé : (après 1940) Mmes. Denise ACKERMANN, Ginette WERNERT, Denise SAUTON, Elise BAUVERT, Elfriede SCHREPFER, Micheline HOFFBECK, Yvonne THIEL, Lucienne CLEMENT, Angeline ALVES, Joséphine JUNG, LIENHARDT…...

Livre de Roland SEBBEN - ALGRANGE Cité aux 4 mines - La vie scolaire (30)Livre de Roland SEBBEN - ALGRANGE Cité aux 4 mines - La vie scolaire (30)
Les écoles de la rue Wilson.

          Une première école fut construite au n°5 Friedenstrasse (devenue ensuite Wilson) en 1900, en même temps que celle de la mairie. Elle fut une école de filles jusqu’en 1933, puis elle devint une école de garçons suite au transfert avec l’école face à l’église catholique.

         A côté de cette école fut construite une maison pour loger les instituteurs et un bâtiment tout en bois (appelé Réalschule) Tout au long des années 1920 à 1930, le Conseil municipal fera des démarches pour obtenir de l’Inspection Académique l’ouverture de nouvelles classes du fait de l’augmentation des effectifs. Ces demandes seront souvent satisfaites. En 1926, il y avait 6 classes de filles pour un effectif de 251 élèves.

Livre de Roland SEBBEN - ALGRANGE Cité aux 4 mines - La vie scolaire (30)Livre de Roland SEBBEN - ALGRANGE Cité aux 4 mines - La vie scolaire (30)
Livre de Roland SEBBEN - ALGRANGE Cité aux 4 mines - La vie scolaire (30)Livre de Roland SEBBEN - ALGRANGE Cité aux 4 mines - La vie scolaire (30)

  Mais dès les années 1928-29, la situation devint de plus en plus intolérable. Des solutions furent mises à l’essai. (Transformation du pavillon de l’école de la rue Wilson en vue d’aménager une salle supplémentaire pour un devis de 2333 francs, établi par les frères MULLER. Demande de location de salles aux Sœurs de la communauté Saint-Vincent de Paul pour 3000 francs par an…) Mais aucune de ces solutions ne s’avéra satisfaisante.

          Dans une enquête, l’Inspecteur d’Académie souligna le peu de volonté de la municipalité d’assainir une situation qui durait depuis plusieurs années. Il remit en avant l’idée de construction d’un nouveau bâtiment en notant qu’en aucun cas les locaux actuellement utilisés de façon précaire ne le seraient de façon définitive.

          Cette construction avait déjà été envisagée dès 1927, mais les premières études et les premiers travaux furent très vite arrêtés faute, semble-t-il, de moyens financiers. (un projet de 6 nouvelles classes et de logements pour les enseignants été prévu)

Livre de Roland SEBBEN - ALGRANGE Cité aux 4 mines - La vie scolaire (30)

          Finalement, sous la pression de l’Inspection Académique qui n’accordait l’ouverture de nouvelles classes qu’en ayant l’assurance de la mise en œuvre d’un véritable projet de construction, un nouveau bâtiment fut construit au n°7 de la rue Wilson. Ce nouveau groupe scolaire fut inauguré le 24 septembre 1933. Suite à plusieurs délibérations et à l'accroissement du besoin de classes de garçons, le Conseil municipal décida qu'à la rentrée de 1936 les filles seraient transférées vers l'école en face de l'église, au 13 rue Foch. A partir de cette année, les 2 écoles de la rue Wilson devinrent école de garçons. 

          Avant 1945, Paul BINA en fut le directeur. Puis se succédèrent : MM. Henri SEIWERT, Norbert WURCKLER, René LANG, Ronald WIRTZ, Jean FIGNON, Michel LAMETTI. Citons pour mémoire quelques professeurs d’après 1945 qui ont enseigné dans cette école : MM. Claude BASTIAN, Henri GOUT, Raymond WERNERT, Pierre PINT, Robert PINT, René GORI, Paul SIRET, Robert CLEMENT, Henri GOMI, François DICK, Roger FORTMANN, Jacques-Yvon ARZUR, Jean-Marie BOLLENDER, François QUILLIET, Gérard SCHANNE, Roland LEBOURG, René HOFFBECK, Camille MAUJEAN, Mlles et Mdmes Suzanne MAUJEAN, Janine BASTIEN, Odette LANG, Adèle HOELLINGER, Ida WIECZNY, Simone ADOLPH-QUERNE, Irène FERSTLER, Viviane VIRY, Denise ACKERMANN… 

Livre de Roland SEBBEN - ALGRANGE Cité aux 4 mines - La vie scolaire (30)Livre de Roland SEBBEN - ALGRANGE Cité aux 4 mines - La vie scolaire (30)
Livre de Roland SEBBEN - ALGRANGE Cité aux 4 mines - La vie scolaire (30)Livre de Roland SEBBEN - ALGRANGE Cité aux 4 mines - La vie scolaire (30)
Livre de Roland SEBBEN - ALGRANGE Cité aux 4 mines - La vie scolaire (30)Livre de Roland SEBBEN - ALGRANGE Cité aux 4 mines - La vie scolaire (30)

En 1995, la première école de la rue Wilson fut transformée pour y faire des salles et lieux pour les associations de la ville. Une issue de secours, avec un escalier sur le côté, fut installée en juillet-août 2000 dans la seconde bâtisse.

Livre de Roland SEBBEN - ALGRANGE Cité aux 4 mines - La vie scolaire (30)Livre de Roland SEBBEN - ALGRANGE Cité aux 4 mines - La vie scolaire (30)
Livre de Roland SEBBEN - ALGRANGE Cité aux 4 mines - La vie scolaire (30)Livre de Roland SEBBEN - ALGRANGE Cité aux 4 mines - La vie scolaire (30)
Livre de Roland SEBBEN - ALGRANGE Cité aux 4 mines - La vie scolaire (30)Livre de Roland SEBBEN - ALGRANGE Cité aux 4 mines - La vie scolaire (30)

Une maternelle fut construite à côté de ce nouveau bâtiment en 1956 pour remplacer celle construite en bois qui se trouvait entre les 2 grands bâtiments.

Livre de Roland SEBBEN - ALGRANGE Cité aux 4 mines - La vie scolaire (30)Livre de Roland SEBBEN - ALGRANGE Cité aux 4 mines - La vie scolaire (30)
L’école supérieure. (Réalschule)

          Le 22 mai 1906, la Société Union Scolaire d’Algrange, représentée par le Maire : M. WILZER passa avec Daniel MAXEINER un bail concernant la location d’une maison devant servir de local pour une école professionnelle.

          En  juillet 1906, l’Oberschulrat de Strasbourg autorisa la commune d’Algrange à ouvrir une école privée et en automne 1906, fut ouverte au n°3 Friedenstrasse (devenue rue Wilson), une école primaire supérieure grâce à l’aide des industriels et de la société civile.

          Ecole privée pour ce qui était des petites classes, avec également une section pour les jeunes filles où le latin y était enseigné. En décembre 1908, on comptait 3 professeurs diplômés de l’enseignement supérieur, dont l’un était protestant, plus un professeur de collège et un instituteur, tous deux également protestants. L’école est d’ailleurs fréquentée par une majorité de Protestants : en 1908, il y avait 37 catholiques pour 45 protestants dont 25 étaient d’Algrange. Elle fut transformée en institution publique de l’Etat en 1914 et dissoute le 31 juillet 1919. M. LACHMANN fut le directeur de cette école préparatoire. 

Livre de Roland SEBBEN - ALGRANGE Cité aux 4 mines - La vie scolaire (30)Livre de Roland SEBBEN - ALGRANGE Cité aux 4 mines - La vie scolaire (30)
L’école du Chemin des Dames.

          Ouverte en 1906, cette école comprenait des classes de garçons et des classes de filles. Dans une lettre du Directeur de l’Instruction Publique au Préfet de la Moselle datée du 29 mai 1923, on apprend que l’école avait 3 classes de garçons et 2 classes de filles qui n’étaient que des cours préparatoires (1ère et 2ème année), et des cours élémentaires de 1ère année. Ce sont les enfants de la partie nord d’Algrange qui les occupaient.

          En 1926, il y avait 3 classes de garçons pour 134 élèves et 3 classes de filles pour 125 élèves. MM. BAUVERT, RITZ et LOESCHER furent les directeurs avant 1940.

           En 1935, un projet de construction au Chemin des Dames fut envisagé, mais en avril 1938, le Conseil municipal décida de l’ajournement de ce projet.

Livre de Roland SEBBEN - ALGRANGE Cité aux 4 mines - La vie scolaire (30)Livre de Roland SEBBEN - ALGRANGE Cité aux 4 mines - La vie scolaire (30)
Livre de Roland SEBBEN - ALGRANGE Cité aux 4 mines - La vie scolaire (30)Livre de Roland SEBBEN - ALGRANGE Cité aux 4 mines - La vie scolaire (30)
Livre de Roland SEBBEN - ALGRANGE Cité aux 4 mines - La vie scolaire (30)Livre de Roland SEBBEN - ALGRANGE Cité aux 4 mines - La vie scolaire (30)
En 1964 puis en 1969, des classes mobiles  préfabriquées étaient en annexe de cette école, elles servirent pour le C.E.G. En attendant la construction du nouveau C.E.S. en 1972, elles servirent également pour l’école du Batzenthal. 
Avant de monter la côte menant à cette école, il se trouvait, sur la droite au-dessus de la chapelle, un jardin d’enfants ou halte garderie…. Il y avait comme maîtresses: Mmes ECKERT, LESTYNECK......
Livre de Roland SEBBEN - ALGRANGE Cité aux 4 mines - La vie scolaire (30)
Livre de Roland SEBBEN - ALGRANGE Cité aux 4 mines - La vie scolaire (30)Livre de Roland SEBBEN - ALGRANGE Cité aux 4 mines - La vie scolaire (30)

          La direction de cette école fut prise successivement après 1945 par : MM. Paul  REDT, Pierre PINT, François DICK, Gérard HOELLINGER, Ronald WIRTZ, Stanislas SZUREK et Mme Clorinda FERNANDEZ qui clôtura la dernière année d’activité de cette école. Celle-ci ferma définitivement ses portes en 1995. Elle servi par la suite à différentes associations de jeunes … mais dès 2001, avec la nouvelle municipalité elle fut fermée complètement pour être remise dans les normes de sécurité imposées par la loi…. Puis elle fut occupée par des associations pour terminer en 2003-2004 à être transformée en habitation (logements)

          Citons pour mémoire quelques enseignant(e)s de cette école, en plus de ceux qui furent Directeurs : MM. ROUBINET, Georges MASSING, Henri GOMI, Jean-Jacques WIEMAR, WIEMER, KLUSS, ECCLI… et Mmes Jeanne ZINS, Blanche MARQUIS, Annie GIRAUD, Jacqueline PAGNONCELLI, Colette PEPIN, Agnès GALLON, GARY, MOUTH, MURUSZACH, FAUSTINI, FRANCOIS, Melle CHARDAN Marie,…

Livre de Roland SEBBEN - ALGRANGE Cité aux 4 mines - La vie scolaire (30)Livre de Roland SEBBEN - ALGRANGE Cité aux 4 mines - La vie scolaire (30)
Au Batzenthal: Le C.E.S. Evariste GALOIS.

          En 1969, le canton d’Hayange, bien que le plus peuplé à ce moment, des quatre départements lorrains, ne comptait aucun C.E.S. Pour combler ce retard, le département accepta exceptionnellement de financer 4 C.E.S., dont deux dans la région hayangeoise. Algrange eut l’un d’eux, mais il fallut, en pleine période d’encadrement de crédits, trouver l’argent nécessaire. Il fallait 5.700.000 francs pour son édification, équipement intérieur non compris. 900.000 francs étaient à la charge de la commune. La perspicacité de la municipalité algrangeoise a joué à plein, puisqu’elle obtint les emprunts nécessaires et le premier coup de pioche fut donné le 8 avril 1970.

          Le 14 mai 1972, on inaugura le nouveau C.E.S. d’une capacité de 900 places. Il fut baptisé du nom d’un mathématicien, mort très jeune en 1832 et qui fut l’un des fondateurs de ce que l’on appelle aujourd’hui " les mathématiques modernes ": Evariste GALOIS. 

Livre de Roland SEBBEN - ALGRANGE Cité aux 4 mines - La vie scolaire (30)Livre de Roland SEBBEN - ALGRANGE Cité aux 4 mines - La vie scolaire (30)
Livre de Roland SEBBEN - ALGRANGE Cité aux 4 mines - La vie scolaire (30)Livre de Roland SEBBEN - ALGRANGE Cité aux 4 mines - La vie scolaire (30)

          En 1972, le C.E.S. comptait 492 élèves et 24 professeurs. Il était dirigé par un Principal assisté d’un Conseiller d’éducation et de 3 surveillants d’externat. En 1977, le C.E.S. comptait 422 élèves pour 27 professeurs et cette année là fut créé un centre ou foyer socio-éducatif ayant pour objet d’occuper les moments de détente des enfants.

Le C.E.S. eut pour différents Principaux : MM. Paul HOFFBECK, Paul REDT, Georges BLAESS, BOUSSAT,Jean MICHELS, Jean-Pierre DRU, René POULIN (intérim), Bernard VEREZ, Raymond ZOELLER, Mme Lisiane STAUD, Alain CREMER....... 

           Dans le prolongement du C.E.S. furent construits des immeubles collectifs avec garages, un gymnase (COSEC) inauguré en 1977, une école primaire du Batzenthal avec une maternelle

Livre de Roland SEBBEN - ALGRANGE Cité aux 4 mines - La vie scolaire (30)Livre de Roland SEBBEN - ALGRANGE Cité aux 4 mines - La vie scolaire (30)
Livre de Roland SEBBEN - ALGRANGE Cité aux 4 mines - La vie scolaire (30)Livre de Roland SEBBEN - ALGRANGE Cité aux 4 mines - La vie scolaire (30)
L’école du Batzenthal.

          Cette école primaire fut ouverte en 1974 près du C.E.S. Elle était déjà en activité dans les classes mobiles en 1972, au Chemin des Dames. Cet ensemble fut créé par rapport à l’urbanisation du quartier nord d’Algrange : le Batzenthal. D’abord avec 6 classes pour les primaires et 2 classes pour la maternelle. Puis le nombre d’enfants diminuant, elle comporta que 5 classes et une maternelle, ainsi qu’un B.C.D. (Bibliothèque et Centre de Documentation) L’école fut dirigée successivement par Mmes Jeanne THIRY, Adèle HOELLINGER, M. Victor PRAOUTINE, Mme Sylvia GOMI (en intérim), M. Ronald WIRTZ, Mme Clorinda FERNANDEZ, Elisabeth LECLERE…..

          Comme enseignant(e)s : Jacqueline HOFFBECK, Henri et Sylvia GOMI, Jocelyne GOEPP, Laurence GEOFFROY épouse MANSUY, René GORI, Liliane BALLOF, Josiane MARFORT, Sabine DUBOUSQUET, Patrick LOSTETER, Véronique GEISLER, Elisabeth LECLERE, Sandrine BEHR, Danièle MONDIERE, Nellina CARRICONDO, Roselyne ZIMMERMANN…...

Premier anniversaire le 16 avril 1975Premier anniversaire le 16 avril 1975
Premier anniversaire le 16 avril 1975Premier anniversaire le 16 avril 1975

Premier anniversaire le 16 avril 1975

Le L.E.P. Saint-Vincent de Paul. (voir aussi Maison de la Sainte Famille)

 

          Ouvert en 1910, des cours techniques furent dispensés à partir de 1913. Dans les années 1968/70, il devint C.E.T. féminin, puis deviendra Lycée Professionnel. De plus en plus d’élèves fréquentant cette école, il fallut donc construire une extension, ce qui fut fait, et aujourd’hui encore, en ce début de 3ème millénaire, on continue à pousser les murs.

          Les élèves viennent préparer des C.A.P. ou B.E.P. en coiffure, couture, esthétique, dessin d’exécution publique et des B.A.C. d’arts graphiques ou arts appliqués…

Le 9 avril 2005 fut inauguré l'extension du L.E.P. En présence de nombreuses personnalités.

Le 16 mai 2009, fut célébré avec faste le centenaire de cette maison avec d'anciens élèves, religieuses et professeurs.

Livre de Roland SEBBEN - ALGRANGE Cité aux 4 mines - La vie scolaire (30)
Livre de Roland SEBBEN - ALGRANGE Cité aux 4 mines - La vie scolaire (30)Livre de Roland SEBBEN - ALGRANGE Cité aux 4 mines - La vie scolaire (30)
Livre de Roland SEBBEN - ALGRANGE Cité aux 4 mines - La vie scolaire (30)

Les enseignants avant 1945.

          La liste de tous les maîtres, maîtresses, instituteurs, institutrices, directeurs, directrices ou professeurs des origines à aujourd’hui serait bien trop longue…, on rappellera à la mémoire des anciens quelques noms :

  • Vers 1920/25 : MM. Victor BAUVERT, Marcel BURTHE, Eugène DEROME, François ROUBINET, Alexandre ROUX, Frédéric SCHERTZER, Georges  LOESCHER, Edouard ZIELINGER, Charles FRANCOIS, François ROESER, Paul BINA, Mmes Lydia ROUBINET, Marie ESCHENBRENNER, Berthe GUEREL, Marie KOCH, Blandine KOCH, Lina SCHERTZER, Jeanne REINERT, Mathilde WEITZEL, Marie PEIFFERT, Josepha FRANCOIS, Marie AUBRETON, Louise MULLER, Marie CHARDAN, Jeanne POTIER, Louise HUMBERT, BERETTI, REBOUILLAT, SIRGANT, Sœur JOLY Thérèse…
  • Vers 1930/39 : MM. Marcel HIGEL, Emile FRESSY, Fernand ARNOULD, Paul OSWALDT, Alfred PAULIN, Jules GRESS, JEAN BIGOT, Lucien ANCETTE, Aimée KIFFER, Joseph WURMS, Jean KOPP, KROB, VUILLAUME, RITZ, DUVAL, SCHWARTZ, INNIQUE, TRITZ, NUSBAUMER, BUCK, Mmes Noémie RUSPELLER, Marthe ROUX, Berthe SCHWARTZ, HAUBERT, Hélène LEBLANC, Elise DERRUAU, Marie MULLER, Jeanne GUILIN, OSWALDT, Elise ANCETTE, Georgette WEBER, Marthe HARLE, Angèle MARCELIN, Cornélie WOLHUTER, Eugénie NICOLAS, Clotilde MATHI, HEISCHLING, JUNIQUE, LAHONDES, MEYER, FAURE, BRASSUNT, MUNSSIER, TELMATZ, TRIGET, TORLOTTING,  …
Commenter cet article

covix 10/01/2020 19:46

La vie scolaire n'est pas un long fleuve tranquille.
Bonne fin de semaine
@mitiés