Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Roland - Algrange d'hier à aujourd'hui

De la maison de la Sainte Famille au Lycée Professionnel à Algrange

5 Juillet 2013, 07:15am

Publié par R.S.

5

En 1896, la Maison de la Sainte Famille n'est pas encore construite, ni le presbytère...

1898

En 1905

a056

Ici en 1911..

1911

Cette Maison fut construite par les soins de la communauté des Sœurs de Saint-Vincent de Paul, à la demande de l'abbé LAY, curé d'Algrange. Ce dernier dirigea les travaux de construction qui débutèrent en 1906.

Construction de la maison de la Sainte-Famille en 1907-08...

1908 1907-08 (01) 

A cette époque, l'œuvre principale des Sœurs était le service des malades et des pauvres de la ville. 

1908

Le 11 février 1910, la Maison fut ouverte sous l'administration de Sœur KRITTEN, qui restera peu de temps et qui fut remplacée par Sœur BARROS-GOMES. Fin décembre 1922 ce fut Sœur Madeleine ETTERLEN qui prit la direction de cette école ménagère privée.

La maison de la Sainte-Famille en 1911..

1911

En 1913, ouverture d'un cours technique privé d'enseignement ménager familial et d'un ouvroir. En 1914, pendant la durée des hostilités, ouverture momentanée d'un jardin d'enfants et d'une crèche pour les enfants dont les mères travaillaient pendant que les hommes étaient au front. Un service de soupe populaire y fut instauré.  

1915 Cours de couture (01)

En 1918, la Maison devint le lieu de réunions d'œuvres diverses: " Enfants de Marie, Ligue de Jeunes, les Louisettes, le Patronage, le Cercle d'Etudes, l'Action Catholique des Hommes, les Conférences Saint Vincent de Paul…" 

1918 Cours de couture, repassage 1922 Cours Archimède

En 1925, ouverture d'un dispensaire et de soins à domicile à Nilvange-Konacker jusqu'en 1968. En 1929, le Conseil municipal d'Algrange autorisa la création d'une permanence de Secours. (voir texte Permanence de secours) Une cuisine populaire y fut installée dès les débuts de la crise en 1931. On y trouve les Sœurs BOHNEN, MULLER ou STOFFER en 1927 ou Sœurs VAROQUI, BERTHOLD, LEROUD, BICHELBERGER après 1930.

             Ces Soeurs de la confrérie Saint-Vincent de Paul étaient appelées familièrement " Hirondelles " à cause de leurs coiffes, qui lorsqu'elles marchaient, rappelaient le battement des ailes de l'oiseau. Elles étaient employées en qualité d'infirmières à l'Hôpital des mines et forges d'Algrange.

1930 1928

La chapelle à l'intérieur de la Maison de la Sainte Famille en 1930..

1930

Les élèves de l'école ménagère en 1930..

1930-35

Comme à Nilvange en 1930, les cours de broderie de la Cie Singer...

1930 Ecole Singer

Ligue des jeunes Dames en 1930 à la Sainte Famille...

1930 La Clique des Jeunes Dames 

Enfants de Marie à la Sainte Famille en 1935..

1935 Enfants de Marie

Soeurs de la Croix Rouge Italienne en 1936...

1936 Croix Rouge italienne

La cours de coupe " LIRO " en 1936...

1936

La Soeur supérieure en 1936...

1936-37 Soeur supérieure

Ecole ménagère en 1936..

1936 Ecole ménagère

  Séparation de la rue Marie DOUCHET et Wilson en 1936.. 

1936 Séparation de la rue Wilson et Douchet

Des expositions avaient lieu dans cette Maison, ici en 1937...

1937 Exposition (01)1937 Exposition (02)

Le curé FEY avec les Dames de la Charité en 1938

19381938 Dames de la Charité (01) 1938 Dames de la Charité avec le curé FEY

Ecole ménagère en 1938

1938 Ecole ménagère

             En 1939, la Maison fut occupée par les troupes allemandes, elle devint une annexe de l'hôpital. Toutes les œuvres furent officiellement supprimées durant l'occupation.

           En 1944, les difficultés furent grandes pour remettre la Maison en marche. Le service des malades à domicile reprit. En 1945, ouverture d'un foyer, géré par la commune, pour les Anciens de la localité.

            En 1947, le Maire d'Algrange demanda aux filles de la Charité de prendre la direction de deux écoles maternelles et d'un jardin d'enfants. Ce dernier sera confié à une directrice laïque. Par la suite, la direction de ces écoles sera ôtée à la communauté. En 1949, réouverture de l'école ménagère par Sœur STOFFEL.

Les Soeurs et les jeunes filles en 1950 

1950 Sainte Famille 

La maison de la Sainte Famille dans les années 1950-1960

1950-60 La Maison de la Ste. Famille

Dans les années 1960, les soins à domicile furent assurés à Angevillers.

1962

                En 1968, par suite de la suppression des écoles ménagères, par décision de l'Etat, l'école se transforme peu à peu en lycée professionnel, et bénéficie d'un contrat d'association. Les soins à domicile sont maintenus et on prend en charge des catéchismes avec le clergé et les responsables laïques. Un restaurant scolaire fut créé en septembre 1986.

             En mai 1991, les dernières Sœurs de Saint-Vincent de Paul quittèrent définitivement Algrange. Le 2 juin 1991, un même élan rassembla la communauté catholique pour honorer les Sœurs au cours de l'Eucharistie célébrée à la grotte.

Départ des Soeurs de la Ste. Famille (02) Départ des Soeurs de la Ste. Famille (03)

Départ des Soeurs de la Ste. Famille (01)

              La municipalité s'associa à cette manifestation. Monsieur François DICK, au nom du Conseil de Fabrique, de la communauté catholique et de toute la population exprima sa gratitude aux Sœurs présentes: Sœur Marie-Pascale, Sœur Marguerite-Marie et Sœur Jeanne, sans oublier Sœur Nicole qui était à Rome.

1991 19918

D’autres bâtiments furent rajoutés pour agrandir ce lycée, le dernier en date fut inauguré le 9 avril 2005 en présence de Pierre RAFFIN évêque et de Jean Pierre MASSERET président du conseil régional de Lorraine.

9

2005 (01)

2005 (09 04)

2005

2005 plaque

Le bâtiment en 20062006 (03) 

 En 2008, le maire, Roland RUSCHER, a reçu en mairie les descendants de la famille DOUCHET qui remirent les portraits de leurs aieux à la ville d'Algrange....

  2008 (09)

En 2009, le lycée fêta les 100 ans de cette Maison devenu L.T.P.P....

Aujourd'hui en 2012.....

123467

Commenter cet article