Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Roland - Algrange d'hier et d'aujourd'hui

Les habitants du Witten à Algrange, privé d'eau en 1963....

28 Décembre 2013, 09:45am

Publié par R.S.

Article du Républicain Lorrain daté du 26 janvier 1963.....

000

Fiché au flanc du plateau d'Algrange et surplombant la vallée des mines et des usines, le "Witten" figure parmi les quartiers les plus pittoresques du secteur, tant par sa position élevée qu'il occupe que par l'esprit de ses habitants empreints d'une certaine philosophie de résignation de sens pratique et de bonne humeur...
Telle une colonie de pionniers, le "Witten", qui abrite actuellement une trentaine de familles représentant la plupart des nationalités existantes en Europe a été construit par des mains de mineurs et de métallurgistes. Les maisons qui ne représentent aucune unité de style ont été érigées en commun par ces ouvriers, lesquels conservent à juste titre une certaine fierté mêlée à une habitude de l'autonomie due à l'éloignement du centre commercial et administratif. On y vit en général en bon voisinage et les difficultés particulières se transforment aisément en question d'intérêt commun qui engendre une solidarité sans faille. Entre ces foyers serrés les uns contre les autres, les nouvelles familiales circulent rapidement. On sourit en évoquant quelques personnages pittoresques, considérés comme éléments du décor. Et voiçi qu'en plein hiver, un fait d'actualité vient de porter l'attention sur le "Witten": UN PROBLEME D'ALIMENTATION EN EAU....

001

De par sa situation particulière, le "Witten" a toujours été défavorisé pour la distribution des produits essentiels à l'existence quotidienne. Ainsi l'énergie électrique que les habitants attendaient depuis longtemps a été acheminée il y a quelques années seulement....
Mais en cet hiver particulièrement dur et long, le problème de l'eau se pose et le maire d'Algrange M. SCHULZ accompagné de quelques-uns de ses collaborateurs ont été témoins, en redescendant du sommet du plateau, d'une scène illustrant parfaitement la situation. En effet, en bordure d'un sentier verglacé qui longe les maisons, un groupe de ménagères en fichu et d'homme en pull-over, manches relevées, s'affairaient autour d'une rustique pompe à bras fichée en terre comme un minuscule et pitoyable dolmen...

005

Ces gens disposaient contre le corps de la pompe du foin et des herbes pour allumer un feu qui, espéraient-ils, allait dégeler la conduite pour obtenir un peu d'eau qu'ils recueillaient par toutes les températures à l'aide de seaux et de bassines....Une pétition des habitants, en date du 12 octobre 1962, avait fait que le maire avait pris le problème en cours et une subvention était en vue. Le 17 janvier 1963, les habitants avait reçu une lettre de la préfecture garantissant une solution dans un avenir proche. Le problème fut résolu quelques temps plus tard avec le château d'eau qui desservira également le lotissement du Batzenthal...

Un personnage pittoresque des lieux fera que l'on s'attardera un moment....

002003

Commenter cet article