Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Roland - Algrange d'hier et d'aujourd'hui

La chapelle Saint Antoine de Padoue à Algrange

3 Octobre 2013, 07:00am

Publié par R.S.

La chapelle Saint Antoine de Padoue à Algrange
La chapelle Saint Antoine.
En 1907, le Conseil de Fabrique décida de l'agrandissement de l'église Saint Jean-Baptiste, ce qui ne fut jamais fait. Mais vers 1908/1910, Algrange eut la permission de faire célébrer des messes, dans une grande salle de bal, pour les nombreux Italiens venus pour travailler dans les mines et l'usine de la localité.
Paysannes descendant vers le marché en 1910, à droite le café restaurant qui deviendra la chapelle Saint Antoine....

Paysannes descendant vers le marché en 1910, à droite le café restaurant qui deviendra la chapelle Saint Antoine....

Pour que cette salle ne serve pas simultanément de lieu de culte et de salle de bal, l'abbé Etienne-Marie-Alphonse SCHANG acheta en 1920, les n° 115-116-117 de la rue maréchal Foch (c'étaient deux grandes maisons avec une salle de bal et le restaurant " Zum Batzenthal "
Sa situation entre les mines Sainte-Barbe et d'Angevillers, facilita à toute la population de la partie nord, l'accomplissement de ses devoirs religieux.
La salle de bal servit immédiatement de chapelle de secours " Notkirche " et le restaurant en sacristie. Elle prit la dénomination de chapelle " Saint Antoine " en l'honneur de Saint Antoine de Padoue qui est fêté le 13 juin. (Antoine de Padoue était un Franciscain de souche lorraine, qui fit de nombreux miracles au cours de sa brève existence (1195-1231) Grand prédicateur, il parcourut l'Italie et l'Afrique. Il est encore fréquemment invoqué par les distraits, pour les objets perdus.) 
La chapelle Saint Antoine de Padoue à Algrange
En 1921, Monseigneur l'Evêque de Metz fit parvenir cette lettre à la paroisse d'Algrange:  
" Vu la demande qui Nous a été faite par Monsieur l'abbé SCHANG, curé d'Algrange, et l'effet qu'il Nous plaise d'autoriser l'ouverture d'une chapelle auxiliaire publique, dite de S. Antoine de Padoue, sise à Algrange;
Vu le rapport favorable qui a été fait par Monsieur l'archiprêtre de Hayange sur l'état des lieux et l'ornementation de ladite chapelle;
Vu l'étendue de la paroisse ainsi que l'exiguïté de l'église paroissiale:
Voulant faciliter aux fidèles de ladite paroisse l'accomplissement de leurs devoirs religieux;
NOUS AUTORISONS par les présentes l'ouverture d'une chapelle publique à Algrange, en conformité avec le Can. 1191.
Et sera Notre présente Ordonnance conservée dans les Archives de la paroisse.
 Donné à Metz, sous notre seing, le sceau de Nos armes et le contre-seing du Secrétaire Général de Notre Évêché, l'an de grâce mil neuf cent vingt et un, le 31 octobre ". 
La chapelle Saint Antoine de Padoue à AlgrangeLa chapelle Saint Antoine de Padoue à Algrange

  En 1934, l'abbé SCHANG fit transformer et embellir la chapelle pour la transformer en " véritable lieu de culte ". Des transformations furent faites dans la grande salle de bal. Les piliers gênants du milieu furent remplacés par ceux des côtés,le plancher abaissé et la construction d'un nouveau chœur avec sacristie, augmenta le nombre de places. On apporta le maître-autel en boiserie sculptée de l'ancienne église, de beaux vitraux et d'harmonieuses peintures ont achevé de donner un bel aspect à cette Maison de Dieu. On installa une nouvelle porte d'entrée et on édifia un nouveau mur de soutènement. La chapelle fut ornée et soignée avec art et amour par Mmes BAUVERT.

La chapelle Saint Antoine de Padoue à Algrange
La chapelle Saint Antoine de Padoue à Algrange

         Pour de nombreux étrangers séjournant à Algrange, la chapelle était devenue un point de rassemblement: les Italiens se groupaient autour de leur " Santo del Padoua " et les Polonais derrière leur " Madone Noire de Crzestochowa ", autel qui fut réalisé par les émigrants venant du pays de Poznan.  

La chapelle Saint Antoine de Padoue à Algrange
La chapelle Saint Antoine de Padoue à Algrange
La chapelle Saint Antoine de Padoue à Algrange

Une plaque à la mémoire de l'abbé Hyppolite GRZADKA (alias: Skiba), prêtre de la paroisse polonaise d'Algrange, assassiné au camp de concentration de Bergen-Belsen, a été posée à côté de cet autel. Cette plaque a été dévoilée le dimanche 18 septembre 1949 par l'abbé WIATER, aumônier polonais d'Algrange.

La chapelle Saint Antoine de Padoue à AlgrangeLa chapelle Saint Antoine de Padoue à Algrange
La chapelle Saint Antoine de Padoue à AlgrangeLa chapelle Saint Antoine de Padoue à Algrange

Pour les 3000 Polonais et Italiens, on ne pouvait pas faire les messes dominicales ou les Missions prêchées dans leurs langues sans la chapelle.
          La chapelle abrite l'autel de l'ancienne église de la place du marché: autel datant de 1754 et racheté à la paroisse de Fontoy en 1768. (lire de livre de l'abbé Schang)  

La chapelle Saint Antoine de Padoue à AlgrangeLa chapelle Saint Antoine de Padoue à Algrange
La chapelle Saint Antoine de Padoue à Algrange
Aujourd'hui il est admiré dans la chapelle et des messes y sont célébrées pendant la période d'hiver pour faire des économies à l'église Saint Jean-Baptiste. 
La chapelle Saint Antoine de Padoue à Algrange
De 1961 à Noël 1993, c'est l'abbé Albert ROJ, aumônier polonais de la vallée qui officiait les messes. C'est lui qui créa la chorale polonaise. Il décéda en 1996. Son successeur fut l'abbé André KUREK, doyen de la mission polonaise qui le remplacera jusqu'à son décès en février 2006. Depuis 2006, c'est l'abbé Leszek SOPRYCH qui assura les offices de la communauté polonaise à Algrange jusqu'à l'arrivée de l'abbé Waldemar KRASNY en octobre 2010.
De mai à novembre 2009, de nombreux travaux de peinture, d'électricité, de sol et de plafond ont été fait ainsi que de nouveaux bancs ont été installés.
Les vitraux donnant sur la rueLes vitraux donnant sur la rue
Les vitraux donnant sur la rueLes vitraux donnant sur la rue
Les vitraux donnant sur la rueLes vitraux donnant sur la rue

Les vitraux donnant sur la rue

Les vitraux derrière l'autel
Les vitraux derrière l'autel

Les vitraux derrière l'autel

La chapelle sous différents angles

La chapelle Saint Antoine de Padoue à Algrange
La chapelle Saint Antoine de Padoue à Algrange

Commenter cet article

Jean MEDRALA 21/07/2011 16:32


Cher Monsieur, merci beaucoup pour votre réponse ainsi que pour la photo de la plaque commémorative. Je vous remercie aussi pour votre proposition de me fournir une autre photo de meilleure
qualité. L'abbé GRZADKA, pseudo " Skiba " a été homologué agent P2, Chargé de mission de 2ème classe, du réseau Wisigoths-Lorraine des FFC (puis rebaptisé " Bénédictine " à la fin de 1943, dans la
nébuleuse des organisations du BCRA de Londres. Pourrions-nous utiliser votre photo dans notre CD-Rom? Cette plaque a été dévoilée le dimanche 18/09/1949 par l'abbé Wiater aumônier de cette
paroisse (Source: Lettre du 27/09/1972 de la Mission Catholique Polonaise de Paris au Ministère des Anciens Combattants. Source BAVCC de Caen)
Merci aussi pour vos images concernant la Vierge Noire.
Votre site est de très bonne qualité. Bien cordialement.
Jean MEDRALA
(01/12/2010)