Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Roland - Algrange d'hier à aujourd'hui

N° 26 rue Clemenceau à Algrange - Café - Débit de Tabac - Habitation

30 Novembre 2011, 10:15am

Publié par R.S.

Cette façade du n° 26, présentait encore de magnifiques sculptures et un balcon dans les années 1950-1970.........

N° 26 rue Clemenceau à Algrange - Café - Débit de Tabac - Habitation

Cette maison abritait à l'origine un bistrot (le café BARON) puis un débit de tabac-journaux-bimbeloterie tenu par la famille FLESCH-BARON, puis avant de fermer par la famille A. FERNANDEZ...

N° 26 rue Clemenceau à Algrange - Café - Débit de Tabac - Habitation
N° 26 rue Clemenceau à Algrange - Café - Débit de Tabac - Habitation

Sur cette photo de 1990, le balcon et les sculptures n'existent déjà plus.....

N° 26 rue Clemenceau à Algrange - Café - Débit de Tabac - Habitation
N° 26 rue Clemenceau à Algrange - Café - Débit de Tabac - HabitationN° 26 rue Clemenceau à Algrange - Café - Débit de Tabac - Habitation

En 2011, le magasin est toujours fermé....

N° 26 rue Clemenceau à Algrange - Café - Débit de Tabac - Habitation
N° 26 rue Clemenceau à Algrange - Café - Débit de Tabac - Habitation

Courant novembre 2014, des travaux de transformation du local en appartement ont lieu.....

N° 26 rue Clemenceau à Algrange - Café - Débit de Tabac - Habitation
N° 26 rue Clemenceau à Algrange - Café - Débit de Tabac - Habitation

Le bâtiment fin 2015.......

N° 26 rue Clemenceau à Algrange - Café - Débit de Tabac - Habitation
N° 26 rue Clemenceau à Algrange - Café - Débit de Tabac - Habitation
Commenter cet article
U
Mme Flesch disposait d'une étonnante collection de cartes postales anciennes, représentant Algrange. Elle me les avait montré un jour, mais à l'époque, je n'attachais qu'une importance relative à ces reliques du passé. Mais, j'aimais l'ambiance de ce commerce à l'ancienne. Ensuite, le bureau de tabac fut transféré dans le café, tenu par le mari de Mme Fernandez.
Répondre
R
Eh oui, Yves, c'est une période révolue où l'individualisme prédomine. Malheureusement cette époque n'existera plus et je suis content de l'avoir connue, aujourd'hui nous vivons dans un monde de stress perpétuel....
Répondre
B
Je me souviens très bien de Mme Flesch et de sa maman qui elle était toujours assise a coté du fourneau à charbon installé dans le magasin derrière le comptoir , les enfants venaient acheter des bonbons vendu à la pièce 10 centimes de franc madame Flesch vendait aussi des tabliers , pulls -
sous - vêtements et bein entendu tabac et librairies mais certains anciens pouvaient aussi trouver en location des livres écrit en Allemand , je regrette cette belle époque ou la convivialité passé avant le tiroir caisse .
Répondre