Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Roland - Algrange d'hier à aujourd'hui

N° 11 rue saint Jean à Algrange - Marchand de vins et saucisses - Habitation

23 Avril 2016, 07:15am

Publié par R.S.

Cette maison comme celle à côté existait déjà avant 1880, comme le témoigne le plan de cette époque du pasteur HANSTEIN. Elle appartenait à la famille ROLLINGER qui était marchand de vins, de saucisses et viandes.... (n°66 sur le plan)

 

N° 11 rue saint Jean à Algrange - Marchand de vins et saucisses - Habitation

Dans le livre " ALGRINGEN ZUM GDÂCHTNIS " de 1938 on peut lire au sujet de ce M. ROLLINGER:  " Dans la rue saint Jean, habitait à l'époque, le millionnaire ROLLINGER, le vieux ROLLINGER comme les gens disaient. On peut se demander comment cet homme était parvenu à une telle fortune, mais cela s'explique quand on sait qu'il était très économe, sinon même avare! A côté de sa petite distillerie de goutte, il y avait encore une boutique et une boucherie de viande de porcs, qui marchaient très bien. Avec sa femme, ses deux enfants, ainsi qu'avec l'aide de personnes âgées, donc de la main d'oeuvre à bon marché, il faisait marcher ses affaires en travaillant de l'aube jusqu'à une heure avancée de la nuit. Il avait des clients à Paris pour son excellent jambon et ses fameuses saucisses lorraines avec sa recette maison. Le lard gras était acheté par les immigrés, c'est à dire par les Allemands, mais les mineurs ne voulaient pas de ce lard......"

En 2010, la porte de la grange a été supprimée et une fenêtre l'a remplacé. La maison a subi des modifications au cours des décennies. On voit encore à droite, la porte de la cave qui servait à stocker l'alcool....

N° 11 rue saint Jean à Algrange - Marchand de vins et saucisses - Habitation
N° 11 rue saint Jean à Algrange - Marchand de vins et saucisses - Habitation
N° 11 rue saint Jean à Algrange - Marchand de vins et saucisses - Habitation
Commenter cet article
B
Hé ben là tu m'as appris quelques choses Roland le millionnaire je n'en avais jamais entendu parler !
Répondre