Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Roland - Algrange d'hier et d'aujourd'hui

Julien SPENDOWSKI (Ukrainien) et la mine à Algrange en 1931

29 Janvier 2012, 10:45am

Publié par R.S.

En mai 1976, Julien SPENDOWSKI a un entretien avec Serge BONNET (L'homme du fer). Originaire d'Ukraine où il est né en 1899.

Julien SPENDOWSKI (Ukrainien) et la mine à Algrange en 1931
Julien SPENDOWSKI (Ukrainien) et la mine à Algrange en 1931Julien SPENDOWSKI (Ukrainien) et la mine à Algrange en 1931

Il raconte ses premières années de sa vie professionnelle. Après avoir travaillé au Creusot, Audun le Tiche, Micheville il rentre à la mine d'Algrange en 1931.

" J'étais au service entretien, au fond. Je réparais les moteurs. Cela a duré du mois de mai au mois d'octobre. Mais de nouveau réduction de personnel. Alors j'ai expliqué ma situation d'émigré au Chef de Service. Je demandais du travail seulement pour vivre. Il compris ma situation et me fit entrer dans un nouveau service, au bureau des recherches. Je ne comprenais pas j'tais un ouvrier et me voilà dans un bureau! J'étais déjà bricoleur, alors l'appareillage, le contrôle, ça me plaisait. J'ai fait des recherches pour améliorer le chauffage et au bout de quelques mois, la production a augmenté de 20 à 30%. Au bout d'une année, j'ai reçu une prime et mon salaire a été augmenté. Il y avait des sociétés ukrainiennes et des sociétés russes à Knutange et chaque fois qu'elles organisaient une fête ou une représentation, je faisais le photographe. Je revendais les cartes-photos et ça m'aidait en plus de l'élevage de poules, lapins et même d'un cochon. Nous avions un club dont le siège était à Algrange. Il y avait 4 grandes pièces données par l'usine, une école et une bibliothèque. C'étaient des jeunes de de 25 à 30 ans qui s'en occupaient. On faisait école le jeudi et le dimanche. Les gosses apprenaient des chants, des récitations pour nos fêtes ukrainiennes, l'anniversaire de notre libération, la fête d'un grand poète, des choses comme ça. On faisait des pièces de théâtre, j'étais le régisseur, je travaillais avec les enfants. Aujourd'hui il existe quelques petits groupes avec la messe et quelques anniversaires. Mais ce n'est plus la mêm chose. Nous sommes trop peu...."

Fête de l'Indépendance de l'Ukraine au cimetière d'Algrange.

Fête de l'Indépendance de l'Ukraine au cimetière d'Algrange.

Commenter cet article