Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Roland - Algrange d'hier à aujourd'hui

Un salon de coiffure, au n°24 rue Foch à Algrange, plus que centenaire

5 Novembre 2019, 08:30am

Publié par R.S.

Article du Républicain Lorrain du 24 septembre 2011
Qui ne connaît pas à Algrange le salon de coiffure situé au n° 24 rue Foch? Pas grand monde, voilà donc en quelques lignes son histoire....
 
 
César BONVICINI devant la porte de son salon de coiffureCésar BONVICINI devant la porte de son salon de coiffure

César BONVICINI devant la porte de son salon de coiffure

Arrivé à Algrange en 1909 comme apprenti coiffeur, Eugène SCHAEFFER, enfant de Bitcherland (pays de Bitche), fils de garde-chasse et garde forestier, voulait exercer le même métier que son père. Mais le destin en a décidé autrement. Apprenti-coiffeur dans ce salon pour hommes et femmes, sous la direction de patrons allemands, il le restera jusqu'en avril 1919, date à laquelle il prend le salon à son compte et exerce le métier de maître-coiffeur en ayant cinq apprentis. Trois étaient occupés à coiffer et raser les hommes et deux s'occupaient de la beauté des femmes, et, cela, jusqu'à fin octobre 1972, date à laquelle il fit valoir ses droits à la retraite

En 1919 et en 1930
En 1919 et en 1930

En 1919 et en 1930

Après la première guerre mondiale ce commerce portait le n°68 de la rue Foch

Article du Lorrain daté du 24 novembre 1925

Article du Lorrain daté du 24 novembre 1925

Dans les années 1950, le salon a subi pas mal de dégâts en raison d'un incendie. La remise en état est effectué par la famille tandis que le salon peut continuer à fonctionner dans une pièce qui a été épargnée par l'incendie et aménagée par la famille pour garder et satisfaire la clientèle.
Le personnel n'exerçait pas seulement au salon. Il fallait aussi, à l'époque coiffer, raser les personnes malades de l'hôpital des mines et forges d'Algrange. Les apprentis étaient logés dans les chambres mansardées au-dessus de la maison jusqu'en 1960, année de la fin de l'apprentissage dans ce salon....
Républicain Lorrain du 24 septembre 2011

Républicain Lorrain du 24 septembre 2011

Depuis 1973, le lieu est tenu par César BONVICINI, bien connu dans la localité, pas seulement pour ses coupes de cheveux, .........

Un salon de coiffure, au n°24 rue Foch à Algrange, plus que centenaire Un salon de coiffure, au n°24 rue Foch à Algrange, plus que centenaire
Un salon de coiffure, au n°24 rue Foch à Algrange, plus que centenaire Un salon de coiffure, au n°24 rue Foch à Algrange, plus que centenaire
Un salon de coiffure, au n°24 rue Foch à Algrange, plus que centenaire Un salon de coiffure, au n°24 rue Foch à Algrange, plus que centenaire

mais également pour sa participation dans le monde sportif et le tennis en particulier.

Un salon de coiffure, au n°24 rue Foch à Algrange, plus que centenaire Un salon de coiffure, au n°24 rue Foch à Algrange, plus que centenaire
Un salon de coiffure, au n°24 rue Foch à Algrange, plus que centenaire
Le salon est devenu salon pour hommes uniquement, les rendez-vous avec les malades de l'hôpital sont terminés depuis bien longtemps et César est toujours fidèle au poste pour le plus grand plaisir de sa clientèle masculine. César passera peut-être à son tour, le flambeau quand l'heure de la retraite aura sonné pour lui, permettant ainsi à ce salon de devenir, pourquoi pas, plusieurs fois centenaire....
Qui sait?
Un salon de coiffure, au n°24 rue Foch à Algrange, plus que centenaire Un salon de coiffure, au n°24 rue Foch à Algrange, plus que centenaire
Un salon de coiffure, au n°24 rue Foch à Algrange, plus que centenaire Un salon de coiffure, au n°24 rue Foch à Algrange, plus que centenaire
Un salon de coiffure, au n°24 rue Foch à Algrange, plus que centenaire Un salon de coiffure, au n°24 rue Foch à Algrange, plus que centenaire

Il a gardé néanmoins pas de vieux ustensiles de coiffure, de barbier et des flacons de ses débuts....

Un salon de coiffure, au n°24 rue Foch à Algrange, plus que centenaire Un salon de coiffure, au n°24 rue Foch à Algrange, plus que centenaire
Un salon de coiffure, au n°24 rue Foch à Algrange, plus que centenaire Un salon de coiffure, au n°24 rue Foch à Algrange, plus que centenaire
Un salon de coiffure, au n°24 rue Foch à Algrange, plus que centenaire Un salon de coiffure, au n°24 rue Foch à Algrange, plus que centenaire
Un salon de coiffure, au n°24 rue Foch à Algrange, plus que centenaire Un salon de coiffure, au n°24 rue Foch à Algrange, plus que centenaire
Un salon de coiffure, au n°24 rue Foch à Algrange, plus que centenaire Un salon de coiffure, au n°24 rue Foch à Algrange, plus que centenaire
Un salon de coiffure, au n°24 rue Foch à Algrange, plus que centenaire Un salon de coiffure, au n°24 rue Foch à Algrange, plus que centenaire

Aujourd'hui en 2021, pourtant l'heure de la retraite à sonné depuis quelques années, mais César est toujours à son poste...... car pas de relève à l'horizon.

Commenter cet article
U
Lorsqu'il repris le salon, il en modifia le décor. Il supprima le cadre ancien et pittoresque, par un agencement plus moderne. C'est lui qui me l'a dit. Je fus client chez lui pendant quelques années. Maintenant, je me fais coiffer au salon du Super U. Ainsi, j'optimise mes déplacements en faisant également mes achats.
Répondre
M
Bonjour! Je souhaite une bonne continuation à monsieur César! le coiffeur de ma famille depuis 2 générations …. Un homme sympathique et d'une humilité comme il y en a peu… Merci pour cet article! Bonne journée!
Répondre